CHRONO NUTRITION : LES FRUITS AU GOUTER, LES LEGUMES AU DINER : POURQUOI ?

Publié le par Christyn

Pourquoi manger les fruits au goûter et les légumes au dïner en chrono nutrition ?

Pourquoi manger les fruits au goûter et les légumes au dïner en chrono nutrition ?

Dans toute chose, il est nécessaire de bien comprendre ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons.

Dans beaucoup de régimes diététiques, les spécialistes insistent sur la nécessité de consommer des légumes au déjeuner. Vous avez souvent droit aussi à un fruit au dessert, voire au petit déjeuner, celui-ci pouvant être remplacé par un jus de fruit selon vos préférences.

Il me paraît donc essentiel de vous expliquer pourquoi en chrono nutrition, la consommation de fruits est uniquement au goûter et les légumes sont réservés pour le dîner. Il s'agit tout simplement de respecter les besoins de notre métabolisme à certains moments de la journée. Nous obtiendrons ainsi un résultat optimal et durable sur la perte de poids.

Selon des chercheurs américains, les fruits et légumes n’ont pas la même valeur nutritionnelle tout au long de la journée et restent sensibles au rythme jour/nuit même après la cueillette. Janet Braam, de l’Université Rice de Houston (Texas) et ses collègues, ont passé à la loupe plusieurs fruits et légumes pour réaliser une étude sur leurs nutriments. Les résultats de cette étude, ont été publiés dans le magazine Current Biology et sont surprenants : « même une fois cueillis, les fruits et légumes continuent de répondre aux signaux de la lumière du jour et ils modifient leur biologie de façon à booster leur résistance aux insectes. Ce n’est pas anodin car cela peut avoir un impact sur notre propre consommation. Selon la façon dont nous les stockons chez nous et selon le moment où nous les mangeons, les fruits et légumes n’auront pas la même valeur nutritionnelle » insiste Janet Braam.

Une fois cueillis, les fruits et légumes poursuivent leur maturation et ils boostent leur résistance à certaines heures de la journée : « les heures où ils devraient résister aux attaques des insectes s’ils étaient encore dans la nature » explique le médecin. Cette dernière pense qu’en consommant les fruits et légumes à ce même moment, on pourrait profiter au mieux de leurs nutriments.

La chrono nutrition met en place ce principe en prenant en compte le fonctionnement de notre organisme au quotidien. Biologiquement parlant, celui-ci réagit différemment selon les moments de la journée d’où la nécessité d’adapter notre alimentation en fonction de ses réactions et de ses besoins.

La chrono nutrition respecte la sécrétion par l’organisme des enzymes et des hormones nécessaires à l’absorption des aliments. Celles-ci sont sous la commande de différents stimuli comme la lumière, le sommeil, le chaud, le froid, la sensation de faim ou de satiété... En mangeant en fonction des rythmes biologiques, les chances de métaboliser correctement les macronutriments (protéines, glucides et lipides) sont optimales et il y a moins de risque de stocker ce que l’on mange.

En effet, ces enzymes travaillent de façon cyclique :

- les lipases, qui dégradent les graisses, sont sécrétées le matin. 

- les protéases, qui s’occupent des protéines, le midi.

- À l’heure du goûter, l’insuline utilise les sucres pour éviter les coups de fatigue.

- Le soir, en revanche, nous ne sécrétons presque plus d’enzymes, ce qui entraîne un stockage de ce que nous mangeons.

En pratique, il s’agit simplement d’être à l’écoute de notre organisme pour lui donner ce dont il a besoin, au bon moment.

Au réveil, notre corps réclame du carburant pour recharger ses batteries : il faut manger gras et protéiné car il y a une forte sécrétion de lipases et de protéases.

Le midi, ce sont les protéases et les amylases qui sont en forte concentration et il faut alors manger des protéines et des glucides lents.

Quatre à six heures après le repas du midi, il se produit une sécrétion d’insuline génératrice d’hypoglycémie : en prenant une collation comprenant des glucides et des corps gras d’origine végétale on évite une sécrétion d’insuline trop intense.

Le soir, en raison de la raréfaction des sécrétions digestives, l’assimilation des aliments est considérablement ralentie : mieux vaut ne pas surcharger l’organisme et éviter les aliments sucrés et gras qui, concrètement, ne lui servent à rien.

Vous comprenez désormais, pourquoi il est nécessaire de bien respecter la chronologie de la chrono nutrition tout au long de la journée. Elle se fonde sur le fonctionnement biologique de notre métabolisme. Respecter ce fonctionnement permet non seulement de maigrir, ce qui est le principe de base, mais aussi de retrouver une bonne forme physique, un meilleur sommeil et voir disparaître certaines douleurs...

A bientôt

Carpe Diem

 

Publié dans La Chrono nutrition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article