COMMENT NE PAS GROSSIR PENDANT LES FETES ?

Publié le par Christyn

COMMENT NE PAS GROSSIR PENDANT LES FETES ?

 

Bientôt les Fêtes !... et son lot de repas gastronomiques, qui nous font craindre de ressembler, à l'issue de cette période festive, à la dinde grassouillette servie au repas de Noël. On n’ose imaginer alors la cure détox drastique à entreprendre en janvier pour retrouver la ligne.

 

Il est possible d'anticiper ! La chrono nutrition vous permet de surveiller votre poids avant Noël et ainsi d’éviter de grossir pendant les fêtes. 

Déjà efficace en temps normal, elle permet de bien préparer son organisme par de légers ajustements de ses principes de base. A mettre en place quelques jours avant les fêtes.

 

Je vous rappelle le principe fondamental au quotidien de la chrono nutrition :

La chrono nutrition respecte votre métabolisme et vous évite de stocker les aliments car ils sont consommés au bon moment, en fonction du rythme circadien du cortisol, l’hormone qui régule l’appétit

  • C’est le matin que la sécrétion de cortisol est la plus forte. C’est le bon moment pour manger des aliments gras, utiles à la fabrication des cellules et qui seront métabolisés tout au long de la journée.
  • Le deuxième pic de cortisol a lieu en fin de matinée. À ce moment-là, les sucs gastriques et les enzymes digestives digèrent les protéines. C’est le moment de manger de la viande.
  • Dans l’après-midi a lieu le dernier pic de cortisol, nettement moins important. C’est le moment de manger sucré.
  • Le soir, la sécrétion de cortisol est très basse, il faut opter pour un dîner de pauvre, voire même ne pas dîner si vous n’avez pas faim. »

En respectant cette répartition des aliments tout au long de la journée, vous éviterez de stocker au niveau des bras, de la poitrine, du ventre, des cuisses, des fesses... et obtiendrez, ainsi, la silhouette souhaitée.

1/ Le petit-déjeuner : Mangez gras

Avant le réveillon de Noël, privilégiez les fromages de brebis et de chèvre, facilement digestibles et laissez de côté le cantal, la mimolette, le gorgonzola et le roquefort (tous les « bleus » en général), ainsi que le parmesan, riches en sel.

 

2/ Le déjeuner : Faites le plein de protéines

En temps normal mais plus encore à cette période, évitez les sucres lents : riz, pommes de terre, pâtes. Pour perdre du poids, l’organisme brûle les sucres avant de brûler les graisses. Ainsi, en faisant l’impasse sur eux, vous obtenez rapidement une silhouette élancée.

 

3/ Le goûter : offrez-vous des douceurs

Gardez le même principe de base : il est indispensable d’attendre que vous ayez faim.

Offrez-vous un avant-goût de Noël en dégustant 30 g de chocolat noir, ou encore 2 c. à s. de noix, noisettes, amandes... Profitez-en c’est la pleine saison des fruits à coque ! Ajoutez-y un fruit automnal comme la pomme, la poire, le kiwi... ou 4 cuillères à soupe de salade de fruits ou 15 cl de jus de fruits.

 

4/ Le diner : préférez le poisson

Pour ce repas aussi, on applique le principe de base qui est : on mange que si l’on a faim ! Si après avoir bien goûté, vous ne ressentez pas la faim, alors ne vous forcez pas à manger.

Privilégiez le poisson ou les fruits de mer à la viande blanche. Ces protéines légères ne se stockent pas.

Côté poissons, c’est la saison du bar (toutefois un peu cher), de la dorade, de la carpe, du haddock, de la limande, du merlan.

 

Comme vous le constatez, vous mangerez normalement, sans vous priver et tout en respectant votre appétit. Vous allez ainsi pouvoir aborder les fêtes, sans avoir pris un gramme sur la balance.

Bien préparer son organisme pour les fêtes.

Bien préparer son organisme pour les fêtes.

Evitez absolument la diète draconienne pré-réveillon. Vous allez affamer votre organisme et celui-ci se mettra automatiquement en mode « survie », il limitera donc considérablement ses dépenses énergétiques. Les conséquences sont que, dès que vous vous se remettrez à vous alimenter normalement ou pire, en absorbant des produits caloriques, voire très caloriques, votre corps stockera davantage en prévision d’une nouvelle restriction.

 

N’oubliez pas de faire du sport, faites une séance régulièrement et gardez le rythme.

 

Vous savez qu’en chrono nutrition, vous avez droit à deux repas « joker ».

Les soirs de réveillon et les déjeuners du 25 et 31, ne boudez donc pas votre plaisir. Il serait parfaitement illusoire de croire qu’il est possible de ne rien manger de calorique à ces périodes-là ! De plus, la frustration vous guetterait  !

 

Cependant, vous pouvez prendre du plaisir judicieusement ! Si vous avez le choix : 

Préférez les bâtonnets de crudités aux petits fours et cacahuètes salées à l’apéro.

Les huîtres, crustacés et autres coquillages sont à profusion car non caloriques.

La volaille (poularde, pintade, dinde…) est parfaitement adaptée.

Si cela vous est possible, en dessert choisissez la bûche glacée à la bûche crème au beurre hautement calorique.

 

Faites votre repas sans faire trop de mélange d’alcool. Pour éviter les excès tout en se faisant plaisir, optez pour le champagne uniquement ou  un vin blanc léger et frais qui ont une teneur plus faible en calories.

 

Après un coucher très tardif et une digestion nocturne quelque peu difficile, faites l’impasse sur le petit-déjeuner. Contentez-vous d’un thé ou d’une infusion à volonté pour détoxifier l’organisme avant de se mettre à nouveau autour d’une table.

 

Profitez bien de ces moments joyeux et festifs, amicaux et familiaux. Laissez-vous porter par l'ambiance de Noël !

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article