ECOUTER SON CORPS POUR NE PAS PRENDRE DE POIDS

Publié le par Christyn

ECOUTER SON CORPS POUR NE PAS PRENDRE DE POIDS

Au quotidien et dans de nombreux aspects de votre vie, il est important d'écouter votre corps. Vous percevez et ressentez naturellement lorsqu''il est en forme, malade, douloureux, fatigué ou s'il subit simplement les outrages du temps !

Il en va de même en matière d'équilibre alimentaire. Il est essentiel de savoir interpréter les signaux émis par votre corps au cours d'une journée, pour éviter les mauvais comportements et choix alimentaires, qui auraient des conséquences nuisibles sur votre silhouette.

 

Il faut donc bien comprendre les messages que vous envoie votre corps au cours de la journée et savoir l'écouter attentivement. Ne négligez pas ces sensations de bien-être, d'alertes ou de rappels à l'ordre qu'il vous adresse.

1-/ L'alarme du matin :

Si l'on n'a pas faim le matin, c'est qu'on a trop mangé le soir, ou trop tard, ou les deux. Cela promet une journée épouvantable si vous n'avez pas le courage de vous obliger à consommer entièrement votre petit déjeuner.

Si vous ne le faites pas, vous aurez à coup sûr affreusement faim le midi et à moins de manger comme une goinfre au déjeuner, vous aurez évidemment encore plus faim le soir. Vous entrerez alors dans une spirale négative très néfaste pour votre organisme et à plus ou moins long terme, pour votre silhouette.

 

2-/ Les signaux de la journée :

L'appétit du midi est normal et doit être calmé sans état d'âme ni complexe avec la viande (ou à défaut le poisson).

Par contre, si vous n'avez pas faim parce que vous avez trop mangé le matin, ou parce qu'un dîner trop riche la veille laisse encore des traces, ne faites surtout pas l'erreur de sauter ou même de réduire le déjeuner.

Le goûter que vous seriez alors obligée de prendre beaucoup plus tôt, ne suffirait sûrement pas à vous empêcher d'avoir anormalement et monstrueusement faim le soir !... et vous serez ramenée au problème précédent (dixit : l'alarme du matin).

Ce goûter devra, quant à lui, être respecté en toute circonstance, et vous n'aurez aucune excuse pour le sauter puisqu'il sera pris aussi tard que vous le voudrez, sauf évidemment si vous n'éprouvez aucune sensation de faim ! Il peut se substituer au dîner, à condition dans ce cas d'en diminuer de moitié ; jamais l'inverse sous peine de rendre celui-ci trop copieux, ce qui vous ferait repartir dans la spirale précédente avec le leitmotiv : je ne mange pas assez... donc à un moment donné, je mange trop !

3-/ Les messagers du soir :

C'est au repas du soir que l'on pourra juger le plus facilement si la journée a été bien ou mal gérée et en tirer les leçons à appliquer dès le lendemain.

En effet si vous avez donné à votre organisme tous les éléments nutritifs indispensables au cours de la journée, il ne devrait pas se manifester abusivement.

Si vous avez trop faim au dîner, c'est que celui-ci a été précédé de trois erreurs possibles :

a) Soit vous avez sauté ou mal géré le petit déjeuner ou le goûter :

C'est une grave erreur car les repas suivants ne pourront en aucun cas compenser leur absence, même si vous augmentez leur quantité.

Le petit-déjeuner et le goûter contiennent en effet chacun un coupe-faim naturel destiné à éviter les grignotages et un excès d'appétit aux repas qui les suivent :

- les fromage du petit-déjeuner, corps gras animal.

- le chocolat du goûter, corps gras végétal.

b- Soit vous avez négligez votre déjeuner :

C'est là aussi une erreur monumentale car vous allez ressentir dès le début de l'après-midi une faim dévorante, vous poussant à grignoter. Votre cerveau se focalisera sur cette faim qui vous tenaille et n'aura de cesse d'obtenir que vous la calmiez en consommant n'importe quel aliment, le plus souvent sucreries, chips, barres chocolatées... sans toutefois réussir à apaiser votre fringale.

c- Soit vos repas n'ont pas été assez riches en composants essentiels :

- lipides animaux au petit déjeuner (fromage)

- protéines animales au déjeuner (viande ou poisson)

- gras végétaux au goûter (chocolat, avocat, fruits secs...)

Cette erreur est d'ailleurs la plus fréquente chez les femmes qui ont une tendance très nette à préférer les végétaux... même si elles ont parfaitement compris la nécessité d'une nourriture beaucoup plus carnivore pour le bien et les besoins de leur organisme. En effet, elles peuvent manger autant de protéines qu'il leur est nécessaire.

La meilleure façon de calmer son appétit le soir sans provoquer des stockages intempestifs sera de manger autant de poisson gras qu'on aura faim, même en sauce ! De cette façon, on apportera à notre corps des lipides oméga 3 et 6, éminemment digestes et utiles à toute heure.

La grosse erreur à ne pas commettre et de manger le soir la viande que l'on n'a pas mangée à midi ou, pire encore, le fromage du matin.

De cette manière, on s'évitera aussi une nuit difficile, car l'excès le soir de corps gras autres que ceux des poissons, sont dans la nuit très mal assimilés par l'estomac, que ce soit une langue sauce piquante, un confit de canard voire un gros steak.

Il est absolument primordial pour éviter tout excès de poids, de bien interpréter la faim du soir et surtout d'apprendre à la calmer.

 

 

4-/ La leçon à retenir :

Respecter les règles d'une journée de chrono nutrition. Toute carence provoquée consciemment ou non sera suivie par votre organisme d'un restockage aussi consciencieux qu'indésirable. Mais hélas, tout stockage par imprudence n'entraînera jamais le phénomène inverse, et vous garderez vos centimètres et kilos superflus.

Soyez donc prudentes dans vos comportements nutritionnels !

On se méfiera notamment des petites fantaisies répétées qu'on s'autorise en pensant qu'elles passeront inaperçues mais qui sont génératrices, à plus ou moins brève échéance, de grandes prises de volume et de grosses déceptions et démotivations !

Il faut évidemment tenir compte des impondérables, que ce soit dans la vie de tous les jours ou lors de circonstances exceptionnelles. Mais cela doit rester l'exception qui confirme la règle !

 

Quelques règles simples et faciles à appliquer pour être bien dans sa peau et se sentir en pleine forme.

A bientôt

Carpe Diem

Publié dans La Chrono nutrition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article