LA CHRONO NUTRITION ET L'INSTINCT

Publié le par Christyn

LA CHRONO NUTRITION ET L'INSTINCT

 

Par le biais de mes différents articles sur la chrono nutrition, vous savez désormais les bienfaits qu’elle génère sur l’organisme et par extension sur la silhouette.

Vous savez aussi qu’elle se base sur la chronobiologie, qui est la science des rythmes biologiques qui touchent les processus vitaux d’un organisme vivant. La chronobiologie régit toute notre existence et est par conséquence, extrêmement importante dans notre vie quotidienne. Par effet, la chrono nutrition l’est donc aussi.

 

C’est pourquoi, je voudrais vous expliquer les deux principes fondamentaux sur lesquels se base la chrono nutrition : l’instinct et l’appétit.

 

Aujourd’hui, et afin de ne pas éditer un article trop long, je ne vous parlerai que de l’instinct. J’aborderai l’appétit dans un autre article à venir.

Qu’est-ce que l’instinct vu par la chrono nutrition ?

 

C’est en fait, d’une part l’obéissance à l’appétit : l’appétit nous fait savoir quand nous devons manger et nous nous y conformons sagement !

Et d’autre part, c’est la résistance aux pulsions : ne pas succomber aux envies néfastes, savoir se faire plaisir de temps en temps de manière contrôlée et résister aux mauvaises habitudes souvent par excès de facilité.

En conclusion, savoir calmer sa faim sans suivre ses envies mais ses besoins.

 

Seuls, les animaux vivent toujours en suivant leur instinct dans tous les compartiments de leur existence : reproduction, sommeil, nourriture. Des règles précises régissent leur organisme, qu’ils adoptent sans contrainte et naturellement selon leurs besoins et leurs ressentis.

 

Mais l’homme est bien loin à notre époque de ce schéma nutritionnel. Le problème actuel de l’être humain est d’avoir considérablement modifié son statut inné de carnivore-frugivore en omnivore à prédominance végétarienne.

Cette modification profonde liée à l’apparition des cultures était initialement surtout destinée à lutter contre la famine. Mais, au lieu de disparaître en même temps que celle-ci, elle s’est détournée au cours des dernières décennies en moyen de lutter contre l’excès de poids.

 

En effet, l’évolution sociale a compliqué, au cours des siècles, le processus de faim naturelle. Civilisation oblige, sur celui-ci sont venues se greffer de multiples pulsions, trop faciles à satisfaire grâce à la simplicité d’accès aux aliments les plus variés.

 

Victime innocente ou consentante de la civilisation actuelle avec son cortège de tentations plus ou moins néfastes pour l’organisme, l’être humain s’est inventé des systèmes nutritionnels correspondant à ses goûts et non plus à ses besoins, rejetant ainsi la programmation naturelle de son alimentation.

 

Notre organisme et sa façon de fonctionner n’ont jamais changé depuis que l’homme et homme, c’est-à-dire depuis son apparition sur terre. Sa genèse est fondamentalement toujours identique à celle de nos ancêtres chasseurs, cueilleurs et pêcheurs il y a 10000 ans.

Notre manière de nous alimenter aujourd’hui n’est donc pas conforme aux besoins initiaux de notre organisme, c’est pourquoi, celui-ci la combat farouchement en nous infligeant maux divers et variés, petites douleurs ou maladies graves, prises de poids, problèmes psychologiques...

 

Ecoutez toujours votre organisme ! ce qu’il vous dit n’est pas anodin et vous permet d’être mieux dans votre corps, dans votre tête et dans votre vie.

 

A Bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans La Chrono nutrition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article