LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

Publié le par Christyn

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

 

En matière d’équilibre alimentaire ou plus communément de régimes, on vous parle souvent des aliments à consommer ou à ne pas consommer. Aujourd’hui, je voudrais mettre l’accent sur les boissons. En effet, elles ont leur importance, que ce soit d’un point de vue positif ou négatif, et il est donc nécessaire de bien connaître lesquelles sont nos alliées et celles qui sont nos ennemies.

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

1-/ PREMIERE CHOSE IMPORTANTE : OUBLIEZ LES JUS DE FRUITS LE MATIN !

 

Autant ceux-ci sont utiles au moment du goûter, autant ils sont fortement déconseillés au moment du petit déjeuner. Pourquoi ? Eh bien, l’association de n’importe quel fruit, jus de fruits (même fait maison) et de toute autre préparation comportant des sucres rapides va bloquer la métabolisation des corps gras et provoquer une augmentation du cholestérol.

 

Vous l’avez appris dans mes précédents articles, le sucre le matin est complètement banni du petit déjeuner.

 

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

2-/ DECOUVREZ OU REDECOUVREZ LE THE, LE CAFE, LES TISANES !

 

Les meilleurs starters de votre mise en route du matin seront le café et sa caféine, le thé et sa théine ; Mais vous le savez désormais, ces boissons toniques sont à associer à des corps gras saturés et des protéines animales (le fromage et le beurre que l’on peut remplacer si on le souhaite par de l’huile d’olive), des protéines végétales et des sucres lents (le pain) permettant de prolonger l’effet « coup de fouet » du café ou du thé.

 

Vous êtes autorisé à consommer autant de café, de thé, d’eau plate ou pétillante, d’infusion, de tisane que vous voudrez.

Attention, il est interdit d’y ajouter du lait, du sucre, du miel ou de l’édulcorant. Pour les inconditionnels du lait, il est tentant, je le conçois, d’y ajouter une larmichette ! L’avare dira une goutte ; la femme triste, une larme ; la femme jalouse réclamera un soupçon et la rêveuse, un nuage !

Malgré ces belles paroles, le lait reste un ennemi. Il pourra facilement être remplacé par une cuillerée à soupe de crème fraîche. Celle-ci sera plus utile et surtout moins nocive au bon fonctionnement de votre organisme.

Je peux vous affirmer qu’au bout de quelques semaines, on se passe aisément de tout produit sucré ainsi que de crème fraîche.

 

Premier petit rappel : Pourquoi le lait est un faux ami ? Tout simplement parce qu’il contient une importance proportion de lactose. Le lactose est un sucre rapide totalement absent dans le fromage. Or si on ajoute une forte quantité de glucose (sucre) au moment où l’organisme a besoin de lipides (acide gras : bon gras), ce surplus va gêner la métabolisation correcte des corps gras.

 

 

Deuxième petit rappel : Pourquoi le sucre est un ennemi le matin ?

Comme je vous l’ai déjà expliqué, le sucre ne doit pas être consommé le matin mais uniquement au goûter. Tout simplement parce que le sucre rapide oblige notre organisme à choisir et donc à s’engager dans une mauvaise voie métabolique.

Notre ordinateur personnel est paresseux, il veut se faciliter la vie et avoir un fonctionnement minime. S’il a le choix entre une voie rapide et une voie lente, il choisit, bien évidemment, toujours d’aller au plus simple et de prendre le chemin le plus rapide. Il fonctionne alors en roue libre et laisse de côté son travail matinal de reconstruction en association avec les sucres lents (le pain,) pour sauter sur les sucres rapides (jus de fruits, fruits etc…) qui sont immédiatement consommés.

Les sucres lents permettront de tenir toute la matinée jusqu’au déjeuner. Les sucres rapides amèneront soit un coup de fatigue ou une petite faim ou les deux, dans la matinée.

 

De plus, tous les lipides et toutes les protéines non utilisés et ingérés inutilement seront impitoyablement stockés par l’organisme, qui n’en a nul besoin à ce moment-là, pour augmenter les réserves et les placer à des endroits que vous ne souhaitez pas voir s’arrondir !

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION
LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

3-/ BANNISSEZ AUSSI LES FAUX SUCRES ET LES EDULCORANTS :

 

Il ne faut jamais tricher avec votre corps si l’on veut définitivement se débarrasser de ses kilos superflus. Cela passe par se libérer de sa dépendance au glucose.

 

Apprenez plutôt à mieux préparer le thé et le café car si vous êtes obligé d’y ajouter du sucre, c’est qu’ils sont imbuvables autrement, tout simplement parce que vous les faites trop forts ou que la matière première est de mauvaise qualité.

 

L’animal humain primitif ne connaissait pas le goût du glucose, sauf en de rares occasions, dans le miel, et de façon saisonnière, dans les fruits.

 

Il suffit d’une semaine pour que vos papilles gustatives désapprennent cette notion civilisée et reviennent aux critères ancestraux du goût.

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

4-/ LE CAFE :

 

Léger le café ! Pour être bon, le café ne doit pas être noir, ce qui de plus en fait un redoutable accélérateur du rythme cardiaque. Trop noir, donc trop fort, il provoque en prime des chutes de la glycémie, responsables de malaises en raison des actions chimiques de la caféine sur l'organisme. La caféine est un excitant, tout le monde le sait, mais de quoi ?... du système nerveux central ! qui devient alors fortement demandeur de glucose ! Eh oui !

 

Partez du principe que si vous éprouvez le besoin impérieux du sucrer votre café, c'est qu'il est trop amer. J'en ai fait l'expérience !

Pour définir une règle de conduite facile à suivre, mettez votre café habituel très chaud dans une tasse deux fois plus grande et ajoutez-y de petites quantités d'eau bouillante ou chaude, jusqu'à ce que le goût vous en paraisse acceptable.

 

Si vous utilisez du café soluble, vous pouvez diminuer la quantité de poudre ou verser dessus un peu plus d'eau chaude... Attention, n'ayez pas la main trop lourde sur la quantité de liquide car aucun retour en arrière ne sera possible et vous aboutirez à un véritable jus de chaussette.

 

Je peux vous garantir que si vous avez le courage de supprimer le sucre dans votre café pendant huit jours, vous ne pourrez plus y mettre un morceau de sucre de toute votre vie tant cela vous paraîtra inutile quand vous en referez l'essai. Votre café vous paraîtra imbuvable.

 

Comme je vous le disais plus haut, la qualité du café est un facteur primordial. Si la force du café est un facteur de sucrage (trop fort/trop noir), son goût l'est au moins autant. Privilégiez les cafés nobles et préférez certains d'entre eux. Par exemple, les cafés boliviens ou péruviens auront plus de subtilités et de finesses que les cafés africains, beaucoup plus puissants.

 

Pour vous habituer à ne plus sucrer, buvez plutôt des cafés arabica, qu'on a moins besoins d'édulcorer ou d'allonger avec de l'eau. Vous reviendrez peut-être au robusta après quelques mois d'expérimentation.

 

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

5-/ LE THE :

Variez les thés ! Achetez-les en vrac et essayez tous les mélanges en ayant la main légère sur les quantités. Comme pour le café, c'est aussi parce qu'il est trop fort, donc trop amer, qu'on y ajoute du lait ou du sucre, afin d'assouplir cette curieuse sensation de rétrécissement de la muqueuse buccale que provoque le thé trop astringent. Ne jamais y ajouter de sucre, ni de miel, ni d'édulcorant.

Le thé se boit orange et non pas marron. Si l'on veut qu'il soit très agréable à déguster sans avoir besoin d'y ajouter un édulcorant ou d'autres additifs. Pour cela, on laisse infuser le sachet, la boule, le filtre à thé ou la cuillère à thé pendant 5 minutes, pas plus.

Il faut apprendre à ne pas faire inutilement macérer les feuilles de thé dans l'eau frémissante, ce qui provoque l'ouverture de la fraction la plus denses de ses résines, dont l'amertume est fort désagréable.

Choisissez selon votre ou vos préférences : thés de Chine, d'Inde ou de Ceylan. Séchés, verts, fumés ou parfumés, le choix est vaste.

Le thé se buvant aussi bien froid que chaud, on peut le mettre à rafraîchir et l'utiliser glacé lors des longues journées d'été.

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

6- LES TISANES :

La palette de leurs saveurs est devenue, depuis quelques années, incroyablement étendue : vous consommerez en alternance du thym, du romarin, du tilleul mais aussi, si cela vous est familier, les dizaines de mélanges en sachets que l'on trouve aujourd'hui sur le marché.

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

7- L'EAU :

L'EAU PLATE OU GAZEUSE EST IRREMPLACABLE. C'est la seule boisson physiologiquement indispensable.

Pour votre régime, je vous conseille plutôt :

- En boisson plate, Evian, Volvic, Mont Roucous ou l'eau du robinet filtré.

- En boisson gazeuse, Salvetat ou Perrier bleu (eau de Perrier).

Bien fraîche et désaltérante, elle remplace avantageusement tout autre boisson à tout moment de la journée. Les sodas et autres boissons sucrées présentant un dangereux cocktail de sucres alliés aux aliments consommés en général.

LES BOISSONS EN CHRONO NUTRITION

8-/ LES POTAGES :

IMPORTANT !!

Fortement déconseillés le midi, sauf circonstances exceptionnelles, et FORMELLEMENT INTERDITS LE SOIR, les potages, soupes et bouillons sont autorisés :

 

  • Si besoin est, le matin aux enfants en croissance

  • Aux personnes âgées toute la journée pendant les canicules

  • Aux musulmans, la nuit, mais seulement pendant la période du ramadan

 

Ce qui restreint considérablement la population pouvant accéder à ce breuvage. Les amateurs de potages, ne pouvant s’en passer une seule journée, le dégusteront le matin, où il ne présente aucun risque, au lieu du soir, période où il est le plus souvent consommé.

 

Dans ce cas, veillez à diminuer de moitié la ration de pain recommandé si le potage comporte des féculents (pommes de terre, tapioca ou pâtes). Faites attention à ne pas dépasser 25 cl et à le saler le moins possible.

 

Petit rappel : Pourquoi notre bonne vieille soupe est formellement interdite le soir ?

Voir mon précédent article sur le sujet.

En résumé, l'eau contenue dans la soupe est retenue par les sels minéraux des légumes et le sel utilisé pour relever le potage, ce qui favorise la rétention d'eau au niveau des fesses et des cuisses. De plus, consommée le soir, elle ne pourra aucunement être éliminée par l’organisme et sera stockée par celui-ci aux endroits les plus difficiles à maigrir.

A bientôt

Carpe Diem

Publié dans La Chrono nutrition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article