QUELLES HUILES VEGETALES CHOISIR POUR MA PEAU ?

Publié le par Christyn

QUELLES HUILES VEGETALES CHOISIR POUR MA PEAU ?

 

 

Nous voici en plein cœur de l’été et il fait chaud, voire même très chaud pour certaines d’entre nous ! Il est donc impératif de prendre soin de sa peau, de la protéger, de la nourrir pour éviter les coups de soleil assassins, les taches brunes et la vieillesse cutanée précoce. Pour cela, la crème solaire est le produit essentiel et indispensable, il ne faut donc pas hésiter à se tartiner des pieds à la tête (voir mon article à ce sujet).

 

Cependant, vous le savez nous devons prendre soin et protéger notre peau toute l’année. Pour cela, il existe un produit phare, souvent oublié dans notre rituel de beauté : l’huile végétale !

En effet, voici un allié naturel que l’on délaisse trop souvent et qui est pourtant d’une grande efficacité.

Mais quelle(s) huile(s) choisir en fonction de son type de peau ?

HUILE VEGETALE DE JOJOBA

HUILE VEGETALE DE JOJOBA

1-/ LA PEAU GRASSE :

 

Nous connaissons les caractéristiques de la peau grasse : elle produit beaucoup trop de sébum par les glandes sébacées, ses pores sont dilatés et elle brille beaucoup.

Ces trois particularités font que la production de gras, trop abondante, aboutit la plupart du temps à l’apparition de points noirs, boutons et autres types d’imperfections.

On a donc tendance à la nettoyer en profondeur, trop agressivement et malheureusement, le résultat est inverse à celui escompté, car un lavage ou gommage trop abrasif excitera les glandes sébacées qui produiront encore plus de gras, persuadées que la peau manque de gras !!  

 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’huile végétale ne va pas rajouter du gras au gras existant. Même les peaux grasses ont besoin d’être nourries et hydratées. Avec une huile bien adaptée, elles lutteront efficacement contre l’excès de sébum et pour faire, le mieux est encore de choisir des huiles douces, non comédogènes et régulatrices de sébum.

 

Je vous conseille les huiles de jojoba, de noisette et de carotte. Elles ont la particularité de réduire la production de sébum en apportant à votre peau grasse la protection dont elle a besoin. Il faut faire comprendre à votre peau qu’elle est désormais suffisamment protégée et qu’elle n’a pas besoin de produire de manière excessive du sébum pour obtenir cette protection.

 

Evitez, les gommages et les produits trop décapants qui vont accroître la sécrétion de sébum.

HUILE DE KARITE

HUILE DE KARITE

2-/ LA PEAU SECHE :

 

Si vous souffrez de petits tiraillements, de quelques rougeurs ici et là, et régulièrement de petites peaux mortes, c’est que vous avez la peau sèche. Celle-ci est affaiblie et très sensible aux agressions diverses : produits de beauté trop agressifs, rigueurs climatiques aussi bien été qu’hiver, mauvaise hydratation… Et présente un déficit de production de sébum qui est souvent à l’origine des phénomènes dont je viens de vous parler. La peau s’évapore et s’assèche ! Ce phénomène peut toucher aussi bien une peau mature qu’une peau de bébé qui sont l’une et l’autre très fragiles.

C’est pourquoi, une peau sèche nécessite une hydratation spécifique, plus riche et plus complète.

 

Pour pallier les insuffisances de la peau sèche et restaurer sa barrière cutanée, on adopte des huiles végétales riches en acides gras insaturés, comme le karité ou l’huile d’avocat. Connu pour ses vertus super hydratantes et régénérantes, le karité est l’idéal pour nourrir et apaiser ce type de peau. Pour une meilleure efficacité, associez à une ½ cuillère de karité, quelques gouttes d’huile d’avocat. L’huile d’avocat a des qualités exceptionnelles permettant de reconstruire la peau tout en lui assurant une hydratation maximale. On pensera aussi à l’huile aux germes de blés qui lutte efficacement contre les gerçures, crevasses et autres dermatoses. Elle élimine aussi cette sensation de peau particulièrement sèche dite de crocodile.

 

Privilégiez la douche au bain, ainsi l’eau reste moins longtemps en contact avec la peau, ce qui évite le desséchement ! De plus, il faut toujours se sécher en sortant de la douche, l’eau du lavage qui s’évapore sur le corps va augmenter les risques de déshydratation de l’épiderme, ce qui augmentera aussi le problème de peau sèche.

HUILE VEGETALE D'ARGAN

HUILE VEGETALE D'ARGAN

3-/ LES PEAUX MIXTES :

 

La peau mixte est le type de peau qui ne souffre ni de sécheresse excessive ni de sébum surabondant. En fait, la peau grasse est sur la zone T, c’est-à-dire du front en passant par le nez jusqu’au menton. Sur le reste du visage, la peau est sèche.

En général, les peaux mixtes sont souvent assimilées aux peaux grasses et sont traitées comme telles.

Prenez soin de votre peau en la nettoyant en douceur et comme pour la peau grasse, évitez absolument les gommages et autres produits trop abrasifs.

 

Pour retrouver une peau saine, il faut rééquilibrer la proportion eau/huile de la peau. Pour obtenir un bon résultat, vous devez l’hydrater avec des produits doux. On opte donc pour des huiles de pépins de raisin désincrustantes, pénétrantes, nourrissantes et purifiantes ; de jojoba, idéale pour réguler les peaux grasses et d’argan qui a une très forte affinité avec la peau et de nombreuses propriétés apaisantes et régénératrices aussi bien pour les peaux sèches que grasses.

HUILE DE MACADAMIA

HUILE DE MACADAMIA

4-/ LES PEAUX NORMALES :

 

C’est la peau dont nous rêvons toutes ! Elle est équilibrée, ni trop grasse, ni trop sèche, c’est le combo parfait ! Le grain de peau est lisse et homogène, le teint est uniforme. Bref ! l’idéal et le but ultime à atteindre pour celles qui n’en sont pas dotées !

Une peau dite normale ne présente aucun problème particulier, vous l’aurez compris. Pourtant, cela ne doit pas vous empêcher de la chouchouter en la nourrissant de temps en temps d’une huile végétale adaptée afin qu’elle garde son équilibre parfait en toutes circonstances, même les plus extrêmes comme le grand froid, une atmosphère très sèche, l’exposition aux UV…

 

Il faut donc opter pour une huile qui apportera une juste hydratation sans déséquilibrer le bon fonctionnement de votre épiderme. Je vous conseille donc de vous orienter vers les huiles de macadamia, d’argan et d’amande douche. Elles sont très hydratantes et apaisantes, de plus ces huiles ont un parfait équilibre et ne sont ni trop riches, ni trop sèches et seront parfaites pour les peaux normales. Quelques gouttes appliquées pour réparer la peau après une exposition au soleil ou une virée dans des contrées venteuses, c’est suffisant.

 

Limitez les produits cosmétiques et pensez à protéger votre peau en amont quand vous le pouvez pour éviter de la déséquilibrer.


 

HUILE DE CALENDULA

HUILE DE CALENDULA

5- LES PEAUX SENSIBLES :

 

Moins « visuelle » à quoi reconnaît-on une peau sensible ?

Tout simplement à des sensations désagréables comme des démangeaisons, rougissements, tiraillements ou encore des sensations de chaleur qui surviennent inopinément. Lorsque ces désagréments arrivent, on a une impression d’inconfort.

De nombreux facteurs externes fragilisent la peau : le climat, la pollution, le soleil, les produits de beauté décapants… Ce type de peau est très difficile à choyer, car elle est aussi très réactive à tout élément extérieur.

Il est donc essentiel de bien choisir ses produits et surtout de ne pas insister si un de ces produits ne correspond pas à votre peau.

 

On l’hydrate, on la protège, on la régénère et on réduit l’inflammation, on la chouchoute quoi ! On utilise donc les huiles de calendula qui contient une action anti-inflammatoire ; d’amande douce pour sa douceur et son caractère apaisant et de noisette pour ses propriétés hydratantes et réparatrices.

 

Pour ne pas exposer votre peau, évitez si possible les endroits trop pollués, on arrête de fumer et on boit au moins 1,5 l d’eau par jour. On lave son visage à l’eau claire associée à une lotion très douce pour ne pas irriter la peau. On supprime donc toutes les savonnettes parfumées trop abrasives. Choisissez des gels douche doux et naturels.

HUILE DE ROSE MUSQUEE

HUILE DE ROSE MUSQUEE

QUELLES HUILES VEGETALES CHOISIR POUR MA PEAU ?

6- LES PEAUX MATURES :

 

Ben oui quoi !... Le temps passe et le taux d’hormones produit par notre corps change. La baisse de certaines hormones entraîne la baisse de production de collagène et d’acide hyaluronique par le corps, deux éléments essentiels à la fermeté de la peau !!

On parle des conséquences ?... Relâchement de la peau ou apparition des rides. Petite explication : l’apparition de ces rides est favorisée par le mouvement des muscles sous-cutanés. Si une peau jeune et élastique retrouve sa forme d’origine très rapidement, une peau mature verra ces rides d’expressions ancrées au fur et à mesure du temps qui passe.

 

Que faire ? certaines ont une solution toute simple : on évite de solliciter les muscles sous-cutanés. En conclusion, on ne rit plus, on ne sourit plus, on cesse de grogner, de montrer le moindre signe d’émotion. STOP ! 

On continue tout simplement à profiter de la vie pleinement et on adopte des huiles végétales efficaces par leurs propriétés rafermissantes, régénératrices cutanées et anti-âge, telles que la rose musquée qui stimule le collagène pour redonner toute son élasticité à la peau et a un pouvoir régénérant cutané permettant le renouvellement des cellules ; de bourrache qui agit sur le système hormonal en le régulant et rétablit ainsi son équilibre ; de noyaux d’abricot qui permet de retarder le vieillissement cutané.

 

Mieux vaut prévenir que guérir ! N’hésitez donc pas à prendre de l’avance en vous occupant de votre peau dès aujourd’hui.

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Beauty

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article