QUEL COLLANT POUR QUELLE MORPHOLOGIE

Publié le par Christyn

QUEL COLLANT POUR QUELLE MORPHOLOGIE

 

L’été laisse place à l’automne ! En effet aujourd’hui, c’est l’automne, et nous n’allons pas manquer, si ce n’est déjà fait pour certaines, de ressortir de nos tiroirs, un des indispensables de notre garde-robe : les collants !

 

Les collants sont un de nos plus fidèles alliés en période de frimas. Ils habillent nos jambes d’un voile plus ou moins opaque, s’adapte à la tendance et à la saison, mais il doit aussi se conformer à notre silhouette.

 

 

1-/ Si vous voulez affiner les mollets :

 

Vous avez les mollets un peu forts. Pour les sculpter, il faut appliquer quelques règles toutes simples. Tout d’abord, vous devez bien choisir sa couleur et son degré d’opacité. Comme pour le reste du look, les tonalités foncées amincissent, les mollets aussi sont donc concernés ! On adopte donc le noir, le bleu nuit ou marine, le bordeaux, le vert anglais ou le gris foncé, dans des versions mates ou veloutées. On évite le satiné qui aura tendance à augmenter le volume.

On pense aussi à ces petits détails qui changent tout, comme le liseré noir à l’arrière du collant, qui permet d’allonger la jambe.

Revenu à la mode, le collant signature appelé encore collant à message offre aussi l’avantage d’être très glamour.

Sans oublier les collants à rayures verticales. Ils élanceront votre silhouette.

Les collants noirs pour galber vos jambes

Les collants noirs pour galber vos jambes

2-/ Si vous avez un peu de ventre :

 

Si vous choisissez bien vos collants, ceux-ci peuvent dissimuler votre petit ventre et vous permettre de porter votre jupe en cuir préférée. Sculptant, ils permettent de gainer le ventre grâce à ses coutures et à son savant jeu de tissage.

Pratique !! Il ne faut pas hésiter à l’utiliser en toute circonstance. Attention toutefois à bien choisir la bonne taille afin de ne pas finir étouffer.

 

 

3-/ Si vous êtes grande :

 

Ah, on vous envie vos longues jambes fines, autorisant tous les looks de folie ou presque.

Si votre grande taille vous pose tout de même problème, vous pouvez rééquilibrer votre silhouette en optant pour des collants effet chaussettes hautes, qui sont en plus super tendance.

Egalement, contrairement aux femmes soucieuses d’affiner leur silhouette, ajustez la vôtre en portant des collants à rayures horizontales.

Les collants rayures

Les collants rayures

4- Si vous voulez du sur-mesure :

 

La personnalisation a le vent en poupe, que ce soit au rayon cosmétique qu’en mode. A défaut d’avoir son propre tailleur, on peut compter sur l’effort fait par les marques pour offrir des modèles toujours plus adaptés.

En exemple, la marque Well et son modèle Morphologie qui simplifie le choix. Petite ou ronde, grande ou menue, à chacune sa paire de collants !

 

 

5-/ Si vous avez des jambes très fines :

 

Si c’est votre cas, vous pouvez jouer sur les motifs et les matières pour mettre vos gambettes en valeur.

Optez pour les collants résille, fleuris ou graphiques ! De même en hiver vous pouvez vous tourner vers les collants en laine : cools, tendance et chauds !

Pour être lookée, osez les chaussettes hautes par-dessus le collant, c’est très sexy !

 

 

6-/ Si vous aimez la couleur :

 

Le noir est un intemporel aussi pour les collants. Cependant ne négligez pas les couleurs qui offrent une belle alternative aux traditionnels collants noirs.

Attention si l’on est petite (moins d’un mètre soixante), on évite d’arborer les couleurs trop « fifilles » telles que les roses, orangés ou violets qui auront tendance à vous faire un look d’adolescente.

Enfin, sitôt les beaux jours venus, les coquettes pourront opter pour les collants voile. L'avantage, c'est qu'ils s'harmonisent à merveille avec de nombreuses tenues d'été.

 

Les collants "signature"

Les collants "signature"

7-/ Si vous hésitez concernant la matière :

 

Soyez attentive au nombre de deniers, la mesure d’opacité des collants s’exprime donc en deniers. Plus le nombre de deniers est élevé, plus les collants deviennent opaques. Inversement, plus il est bas, plus les collants sont transparents :

  • 10 à 15 deniers :

Collants très fins et transparents, parfaits pour l’été. Avec cette gamme, il faut savoir que les risques de filer ses collants sont plus élevés.

  • 20 à 30 derniers :

Collants semi-opaques classiques, avec un effet seconde peau agréable : le collant idéal au printemps.

  • 50 deniers :

Collants opaques très solides bien qu’assez fins. Souvent, ils ont l'avantage de passer en machine.

  • 60 à 100 deniers :

Collants totalement opaques qui conviennent bien pour l’automne et l’hiver. Attention au choix de la taille, car ils perdent souvent en élasticité.

A noter, certains leggings contiennent l’indication 1500 deniers.

Il faut savoir que la valeur des deniers peut jouer sur la durée de vie d’une paire de collants. Bien souvent, si l’on veut faire durer ses collants, mieux vaut miser sur un chiffre au-dessus de 20.

Sachez aussi que par le jeu d’un effet de contour plus foncé, les collants « 20 deniers » présentent une délicate transparence et donnent ainsi l’impression d’affiner la jambe.

Attention à la finition brillante qui peut vous faire des jambes « plastiques ».

 

 

Indispensable au confort des collants, la matière représente un aspect primordial dans leur fabrication. Elle influence aussi le look des différents modèles.

 

  • Lycra : souvent pour les leggings et collants colorés.
  • En voile : fins, ces collants sont parfaits au printemps. Attentions, fragiles !
  • En mousse : souvent de mauvaise qualité, ils finissent par boulocher. On évite !
  • En laine : ils servent à tenir chaud l’hiver. Rappel : lorsqu’ils sont très épais, ils ont tendance à alourdir la silhouette.
  • A résille : Revenus en grâce dans la garde-robe des modeuses depuis quelques saisons. Attention, en fonction de votre look, ils peuvent insuffler une tendance chic ou vulgaire.
  • En satin :  Onéreux et chics, vous les trouverez dans des boutiques spécialisées.

Pour les femmes rondes, sachez qu’il est préférable d’éviter les collants en laine épaisse. Leur densité accentue les rondeurs et fait paraître les jambes plus fortes qu’elles ne le sont. Ils ont aussi tendance à tasser votre silhouette.

Avec le port de ce style de collant, il faut également faire attention au choix des chaussures. Là aussi, si les chaussures présentent une forme trop épaisse, le risque est d’alourdir la silhouette.

Pour les femmes rondes, le mieux est de choisir des collants en maille fine, de préférence semi-opaques et de les porter avec des chaussures à talons.

 

Pour les femmes minces, pas de problème, elles peuvent porter toute sorte de collants, des modèles en laine épaisse et à torsades jusqu’aux collants résille.

 

Après toutes ces étapes, vous êtes en mesure de savoir quand un collant est de bonne qualité : la texture est homogène sur la jambe, son toucher est doux, il se conserve sans boulocher après lavage en machine ou à la main, et il épouse parfaitement la morphologie de la jambe.

 

Un collant vous va parfaitement quand Le gousset à l’entrejambe est parfaitement en place et ne vous gêne pas. Ça ne vous tire pas dans les jambes, mais à l’inverse, il n’y a pas de plis aux genoux quand vous tendez la jambe.

 

Vous êtes parées pour passer un hiver confortable, chic et tendance.

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Trendy & Style

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article