CUIR VEGETAL : LE CUIR DE RAISIN

Publié le par Christyn

CUIR VEGETAL : LE CUIR DE RAISIN

 

Depuis quelques temps maintenant, la grande tendance est de trouver des solutions alternatives écologiques, plus respectueuses de notre environnement qu’il soit animal ou végétal. Dans ce sens, je vous parlais dernièrement de la fibre d’ortie pour fabriquer des vêtements.

 

Aujourd’hui, je voudrais mettre en avant le cuir végétal, solution de plus en plus envisagée pour sauver la peau de milliers d’animaux. Cuir d’ananas, cuir de banane, cuir de champignons ou même cuir de thé Kombucha, les fibres végétales ont la cote pour produire un cuir de qualité d’ores et déjà plébiscité auprès de certaines grandes marques et de quelques brillants créateurs.

 

Un nouveau venu s’ajoute à la liste des cuirs végétaux : le cuir durable et écolo de raisin !

C’est la compagnie italienne VEGEA fondée, en 2014 par l’architecte Gianpiero Tessitore, qui est à l’origine de cette alternative innovante, faite à partir de la fibre contenue dans les peaux, les tiges et les pépins de raisin que l’on appelle la VEGEA.

Après pressurage, foulage des raisins et cuvaison, il reste des résidus secs qui seront utilisés pour fabriquer le cuir écologique.

 

C’est en regardant dans le paysage alentour que cette petite société basée en Italie, a trouvé son concept. Des vignes à perte de vue, avec tout un potentiel. Car l’objectif des fondateurs est de trouver une option novatrice et écolo au cuir animal.

Avec un pays qui représente 18 % de la production mondiale de vins, l’entreprise a expérimenté la fabrication de son cuir à partir du marc issu de la production de vin. Le résultat est bluffant et les couleurs chaudes des cuirs allant du rouge en passant par le bordeaux jusqu’au violet soutenu sont tout simplement magnifiques.

CUIR VEGETAL : LE CUIR DE RAISIN

Une expérience qui a porté ses fruits puisque le résultat a pu démontrer qu’en plus d’être faisable, le cuir est très résistant pour pouvoir être utilisé dans le monde de la mode, par les fabricants de mobilier ou par les industriels de l’automobile !

 

Pour produire le cuir de raisin, VEGEA aimerait récupérer chaque année 7 milliards de kilos de marc sur une production de 26 milliards de litres de vin. Beaucoup de raisin pour beaucoup de cuir, puisque cela permettrait à la compagnie de fabriquer 3 milliards de mètres carrés de cuir. Une production équivalente à une surface plus grande que l’île de la Réunion !

 

Une idée sensationnelle qui permettrait de sauver encore plus d’animaux et qui a fait un grand pas en avril dernier, en recevant l’Award du Global Change de la fondation H&M.

 

Les alternatives naturelles et véganes au cuir, mais aussi au simili issu du pétrole, sont à encourager, car elles tendent à protéger l’environnement, les animaux et les humains.

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Others

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article