LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !

Publié le par Christyn

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !

 

Les fruits, c’est bon pour la santé !! C’est bien connu ! Cependant, tous les fruits ne sont pas recommandés dans le cadre d’un régime alimentaire. De plus, la consommation journalière doit être quantifiée raisonnablement et le moment de les consommer est un facteur primordial à respecter.

 

Lorsque l’on souhaite perdre du poids, le nutritionniste ou la diététicienne nous conseillent de suivre une alimentation équilibrée et variée. Ce qui veut dire que l’on doit consommer des protéines, des glucides et des graisses insaturées. Pour être totalement équilibrée, notre alimentation doit aussi comporter une part de fibres que l’on trouve souvent dans les fruits et les légumes.

 

Toutefois, il y a pourtant des fruits à éviter à tout prix si l’on souhaite perdre du poids et retrouver une silhouette harmonieuse.

 

Les fruits sont riches en vitamines et minéraux et, tout comme les légumes, sont habituellement les plus prescrits pour atteindre rapidement l’objectif « perte de poids ». Donc le fait de proscrire certains fruits et d’en limiter la consommation paraît contradictoire et étonnant car on entend souvent parler des vertus positives des fruits pour maigrir.

 

Je vais vous expliquer ci-dessous les vraies implications de la consommation des fruits. Que ce soit pour mincir ou stabiliser son poids.

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !

1-/ LES FRUITS A EVITER POUR PERDRE DU POIDS :

 

  • 1er fruit : LA BANANE MURE :

 

La banane est souvent conseillée aux sportifs. Très recommandée, lors d’efforts intensifs, les avis divergent sur le fait de consommer ou non des bananes dans le cadre d’un régime alimentaire.

 

En effet, plusieurs raisons pourraient laisser croire qu’il est plus prudent de bien faire attention lorsqu’il s’agit de manger ce fruit. En chrono nutrition, la banane est réservée exclusivement aux sportifs amateurs ou professionnels et les raisons évoquées ci-dessous vont dans son sens.

 

Voici les trois principales raisons d’éviter la consommation de banane mûre :

 

  • Trop de calories : Rien que la composition de la banane mûre est une indication : il n’est pas approprié de trop en consommer si on veut perdre du poids. En effet, elle est très riche en glucide et c’est d’ailleurs ce qui lui confère un apport calorique de 93,6 pour seulement 100 grammes.

 

  • Un IG élevé : beaucoup de diététiciens considèrent que la banane ne possède qu’un Indice Glycémique modéré, cela devient un IG plus élevé lorsque ce fruit atteint un stade de maturité plus important. Dans ce cas, il est impératif de signaler que la banane peut se transformer en mauvaises graisses et ainsi augmenter le poids au lieu d’aider à en perdre si elle est consommée de la mauvaise manière.

 

  • Un effet astringent : la consommation de la banane mûre nécessite une digestion beaucoup plus longue que les autres fruits. A cause de ça, il y a un grand risque de prendre du poids car les calories contenues dans le fruit sont assimilées en plus grande quantité en étant dans l’intestin. En plus de fatiguer l’organisme durant la digestion, le fait de manger des bananes mûres est donc un bon moyen d’assimiler autant de calories que possible.
     
     

On retient donc que comme tout autre aliment néfaste, la consommation excessive de banane peut compromettre nos objectifs. De plus, ses apports en fibres sont moins importants que les sucres qu’elle renferme, un autre point qui s’oppose à l’objectif de perdre du poids.

A titre d’information, les bananes encore légèrement vertes ont un indice glycémique moins élevé. En les consommant, vous diminuerez les effets négatifs de la banane mûre, cependant sachez que vous ne les éliminerez pas totalement.

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !
  • 2ème fruit : LE RAISIN :

Quand on pense au fruit qui est le plus néfaste lors d’un régime, on doit immédiatement penser au raisin.

 

Malgré les différentes vertus que l’on peut lui attribuer, il faut noter que certains aspects de ce fruit ne nous permettent pas toujours d’atteindre le poids que l’on souhaite.

 

Les critères, par rapport à l’objectif « perte de poids », sont nombreux et pour n’en citer que quelques-uns, il y a par exemple le fait qu’il est constitué d’une très importante teneur en glucide.

 

A cause de ça, ce fruit dispose d’un apport calorique plus ou moins élevé qui n’est pas à négliger. En effet, une portion de 100 grammes de raisin est plutôt riche en calories. Les raisins renferment environ 74 Kilocalories, en comparaison les fraises 33 Kilocalories. On peut donc sans hésiter conclure que le raisin est trop calorique.

 

Pour que le raisin ne nuise pas à notre perte de poids, il est donc préférable de trouver une bonne manière de le consommer. Déjà, il est préférable de n’en prendre que de temps en temps en petite quantité. Cela réduira les risques d’assimilation de trop de glucide qui ne fera que renforcer la prise de poids, et toujours de le consommer au goûter.

 

Il est également conseillé d’éviter le jus de raisin qui a une teneur en sucre beaucoup plus élevé que le fruit frais. Ce dernier présente aussi un indice glycémique des plus élevé qui contribue à ralentir toute perte de poids envisagée.

 

 

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !
  • 3ème fruit : LA CERISE :

La cerise est un fruit qui est très souvent banni lorsqu’il est question de perte de poids. Sans bien en comprendre les raisons, la plupart d’entre nous préfèrent donc éviter d’en consommer.

 

Et pourtant, il est important de bien comprendre ce qui fait de ce fruit un aussi grand danger dans l’atteinte des objectifs d’amaigrissement.

 

En effet, cela nous permettra de ne plus succomber aussi facilement à la tentation lors de la pleine saison de la cerise. Parmi les faits à ne pas négliger, sachez que la cerise contient beaucoup de sucre et donc un apport énergétique conséquent.

 

Au niveau des calories par exemple, il faut savoir que seulement 100 grammes de cerise contiennent déjà 70 à 80 calories. Cela varie généralement de la nature de la cerise mais aussi de sa maturité.

 

Malgré son indice glycémique faible, moins de 25, la cerise présente un taux de fructose élevé qui pourrait avoir des mauvaises répercutions sur les objectifs de perte de poids. Comme on pouvait donc s’y attendre, la cerise est vraiment un fruit déconseillé si le but est de perdre rapidement du poids.

 

Tout comme le raisin, si vous aimez ce fruit, ce qui est mon cas, il est possible tout de même d’en manger ! Toujours au goûter et il est préférable de le consommer en petite quantité pour éviter les effets négatifs du fruit.

 

Vous pouvez utiliser les pédoncules de la cerise, qui n’ont pas du tout les mêmes effets que le fruit, pour en faire une décoction (thé ou tisane). C’est une bonne idée pour améliorer la perte de poids

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !

2- POUR MAIGRIR FAVORISER LES FRUITS ROUGES :

 

En plus de leurs saveurs exquises, les fruits rouges sont considérés comme les meilleurs alliés que l’on peut avoir pour favoriser l’amincissement. Aussi nommées « baies », il faut savoir que les fruits rouges sont d’une très grande variété et permettent de bénéficier de nombreux avantages pour perdre du poids.

 

Il s’agit de la framboise, de la groseille, de la fraise, de la myrtille, des caseilles ou casseilles (mi-groseille maquereau, mi-cassis), sans oublier les baies de Goji, la canneberge ou encore l’airelle…

 

En ce qui concerne les effets de ces fruits, il faut noter qu’ils sont très peu caloriques. Même s’ils contiennent du sucre comme la plupart des fruits, il n’est pas aussi important que ce que l’on peut croire.

Par contre, ils sont de grandes sources de minéraux, de vitamines, d’oligoélément ainsi que d’antioxydants permettant de favoriser l’amaigrissement. Par rapport à notre organisme, le but des fruits rouges sera de booster le métabolisme ainsi que les différentes fonctions immunitaires de notre corps.

 

 En général, la consommation de fruits en grande quantité peut créer des effets néfastes à la perte de poids. Ce n’est pas du tout le cas des fruits rouges étant donné qu’ils deviennent des laxatifs efficaces lorsqu’ils sont mangés en nombre conséquent. Attention à l’abus pour la même raison !

 

Pour terminer, les fruits rouges ont une forte teneur en eau. C’est tout à fait bénéfique durant un régime vu que la réhydratation du corps permet de brûler les graisses plus facilement lorsqu’on est au repos. Bref, c’est donc le fruit à consommer par excellence si vous voulez booster votre perte de poids.

 

Même s’ils sont toujours de bons alliés pour notre santé, les fruits peuvent donc s’avérer néfastes quand on cherche à perdre du poids. Pour différentes raisons, il est donc préférable de choisir ceux que l’on mange afin d’éviter de ralentir l’amaigrissement ou même de déclencher une nouvelle prise de poids.

 

On retient donc que les fruits à éviter sont donc ceux avec un apport important de sucre. A contrario, il est préférable de favoriser ceux présentant de nombreux vitamines et minéraux tout en ayant une faible teneur en calorie. Consommés avec précaution et au bon moment, les fruits peuvent donc vous aider à perdre du poids en toute facilité.

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !

3-/ POURQUOI LES FRUITS RALENTISSENT LA PERTE DE POIDS :

 

Il est important de bien comprendre le processus de ralentissement de la perte de poids lors de la consommation de certains fruits pour bien adapter son régime alimentaire à sa perte de poids.

 

Depuis toujours, de nombreux régimes entretiennent la nécessité de manger pleins de fruits (et légumes) pour perdre du poids. Toutefois, certains éléments mènent à penser qu’en fait, certains fruits ralentissent non seulement l’amaigrissement mais dans certains cas, favorisent même une reprise de poids.

 

Pourquoi ? En fait la consommation de certains fruits en trop grande quantité agit sur notre corps d’une manière négative alors que l’on s’imagine le contraire. Les principales raisons qui ralentissent la perte de poids à cause de la consommation de fruits passent généralement par les points suivants :

 

 

  • Une mauvaise utilisation des fruits dans l’alimentation : Même si de très nombreux systèmes d’amaigrissement conseille qu’il est important de manger 5 fruits et légumes tous les jours, il est préférable de consommer maximum deux fruits par jour. En effet, une trop grande consommation de fruit pourrait augmenter à la fois le taux de sucre ainsi que les calories. Jus de fruits, compote et autres sont donc à proscrire pour perdre du poids efficacement.

 

  • La présence d’une quantité conséquente de sucre : Il est tout à fait vrai que le sucre contenu dans les fruits est naturel. Cela n’empêche pourtant pas qu’ils soient source de la stagnation de la perte de poids. Lorsqu’ils sont consommés en trop grande quantité, le fructose que l’on trouve dans les fruits est stocké et agit contre l’amaigrissement.

 

  • Un apport calorique parfois important : La plupart des fruits sont considérés comme ayant un apport calorique vraiment moindre. Toutefois, il y en a bien certains qui ne sont pas forcément d’une grande aide lors d’un régime minceur. C’est par exemple le cas de l’avocat avec 200 calories pour seulement 100 grammes ou du fruit de la passion avec 100 calories pour 100 grammes.

  

Pour de nombreuses raisons, il est donc préférable de faire attention aux types de fruits que l’on consomme. La quantité à laquelle nous en prenons chaque jour contribue également à nous faire stagner ainsi que le choix d’un mauvais moment pour les consommer alors qu’éviter ces trois critères négatifs (choix du fruit, quantité et moment) permet de perdre du poids plus facilement.

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !

4-/ LES FRUITS A INDICE GLYCEMIQUE ELEVE :

 

Les fruits contiennent différentes sortes de sucres dont le glucose, le saccharose et le fructose par exemple. Afin d’éviter toutes incidences sur la progression du régime, il est donc préférable de connaître leurs indices glycémiques.

 

Pour se faire une idée de l’indice glycémique, il faut tenir compte de plusieurs paramètres. Parmi ces paramètres, on retrouve la maturité, leur teneur en sucre et leur capacité à être assimilés rapidement.

 

Les fibres ont un impact direct sur l’indice glycémique des fruits. Il est donc conseillé de favoriser les fruits riches en fibres pour mincir. En effet, le fait de manger des pommes ou un jus de pomme n’a pas forcément le même indice glycémique tout comme une banane mûre ne sera pas équivalente à une banane plus jeune.

 

Même si les paramètres changent souvent en fonction des recherches effectuées, les résultats par rapport à l’indice glycémique des fruits restent cependant plus ou moins similaires.

LES FRUITS ET LES REGIMES ALIMENTAIRES : ATTENTION !

5-/ LE FRUCTOSE FAIT GROSSIR :

 

Comme nous l’avons déjà vu plus haut, le fructose est l’un des principaux composants des fruits qui peut ralentir la perte de poids. A cause de ça, il est préférable de s’en tenir à une quantité assez faible par jour. Se référer aux consignes de la chrono nutrition :  fruit au goûter et un peu de légumes au dîner.

 

Pour une meilleure compréhension des effets du fructose sur votre poids, il est important d’en connaître les impacts sur l’organisme.

 

  • Les conséquences sur le foie : c’est l’un des organes les plus atteints lorsque l’on consomme trop de fruits, et par la même occasion du fructose. Contrairement aux autres types de sucre contenues dans les fruits, le fructose vient se loger directement sur le foie et ne sera traité que par ce dernier. Et comme le foie n’a qu’une possibilité réduite de stockage, le surplus devient de la graisse qui ira dans les autres parties du corps. C’est généralement ce qui entraîne les graisses viscérales.

  

  • Des effets sur la faim : Si pour les personnes atteintes de diabète de type 2 certains fruits sont proscrits, c’est à cause de leur fructose qui agit également contre l’insuline. Pour les personnes en plein régime, le concept est le même car c’est cela qui gère notre appétit ainsi que le stockage de ce que nous mangeons. C’est donc pour cette raison qu’il arrive parfois qu’après avoir mangé certains fruits, on ait encore plus faim que d’habitude.

 

  • D’autres conséquences à ne pas négliger : En plus des effets sur le foie et la faim, le fructose agit également sur d’autres éléments de notre corps. C’est par exemple sur notre taux de mauvais cholestérol également connu sous le nom de LDL. Le fructose a aussi des incidences sur le taux de triglycérides et sur l’acide urique.
      

Bref, en plus de vous empêcher de perdre les kilos superflus, le fructose est donc un vrai ennemi si l’on veut être en bonne santé. Toutefois en l’utilisant correctement, il permet à notre corps d’être au mieux.

 

Il est aussi important de se référer à la chronobiologie qui régit le bon fonctionnement de notre organisme et ses besoins. La consommation de sucre doit intervenir à des périodes précises pour ne pas encombrer notre corps d’éléments perturbateurs qui engendreraient une prise de poids.

 

Prenez-soin de vous !

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Healthy body

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article