PROTEGER SES LEVRES EN HIVER

Publié le par Christyn

PROTEGER SES LEVRES EN HIVER

 

Le froid est là et bien là ! Il est donc impératif de bien protéger ses lèvres durant la période hivernale pour éviter tous dommages en découlant, plaies, lésions et autres gerçures qui peuvent résulter de l’absence de précautions.

 

La peau des lèvres présente une structure différente de celle du reste du corps. Elle est très fine et ne comporte pas de couche cornée, ce qui fait toute sa fragilité. En outre, elle ne contient ni glandes sébacées, ni glandes sudorales. Ce qui veut dire qu’elle est totalement dépourvue de film hydrolipidique (film protecteur provenant de différentes sécrétions formées d’eau et de graisse (le sébum)). De ce fait, elle est moins bien protégée de la déshydratation.

 

Les lèvres sont donc particulièrement sensibles au dessèchement, qui se traduit par :

  •  Un aspect flétri
  • Des sensations de picotements, de tiraillements
  • La présence de petites peaux sèches se détachant de la surface des lèvres
  • Des gerçures
PROTEGER SES LEVRES EN HIVER

Les gerçures correspondent à un dessèchement extrême pouvant aller jusqu’à la craquelure de la surface des lèvres.

 

Ce dessèchement survient souvent l’hiver, suite à une exposition prolongée au froid mais différents facteurs favorisent la déshydratation des lèvres.

Mal soignées, les gerçures peuvent former des crevasses, fentes extrêmement douloureuses, qui cicatrisent difficilement. Ces lésions des lèvres favorisent le risque de poussée d’herpès labial chez les personnes porteuses du virus.

 

Les causes les plus fréquentes du dessèchement des lèvres :

 

  • Le froid
  • Le vent
  • Le soleil
  • Les atmosphères sèches
  • Une hydratation insuffisante : consommation quotidienne d’eau inexistante ou quasi inexistante
  • Une alimentation déséquilibrée : carence en vitamines ou en acides gras essentiels
  • Le tabagisme : non seulement fumer déshydrate les lèvres mais cela nuit à l’assimilation des vitamines A et C, ce qui entraîne des troubles de la circulation sanguine et constitue un des principaux facteurs de vieillissement prématuré.
  • Le diabète
  • Une consommation excessive d’alcool
  • Les aliments salés et épicés
  • La prise de certains médicaments
  • La fièvre
  • L’humectation répétée des lèvres par la salive qui accroit leur dessèchement
  • Le fait de respirer par la bouche.
PROTEGER SES LEVRES EN HIVER

Il faut à la fois limiter la déshydratation au quotidien et protéger la peau des agressions.

Pour cela :

 

  • Appliquer quotidiennement et tout au long de l’année un baume protecteur
  • En cas d’ensoleillement important, opter pour un baume protecteur doté d’un filtre solaire (indice de protection supérieur ou égal à 30)
  • Eviter d’arracher les peaux mortes. Pour les éliminer, passer un coton, un gant de toilette propre ou une brosse à dents soupes imprégnés d’eau tiède ou chaude sur les lèvres.
  • Eviter d’humecter les lèvres avec de la salive, à l’effet desséchant.

Le premier geste préventif est donc d’utiliser chaque jour un baume à lèvres. Vous en trouverez de toutes sortes, préférez toutefois ceux naturels à base de miel, de karité, de vaseline ou de cire d’abeille. Souvent enrichis en vitamines, ils auront un impact protecteur et réparateur beaucoup plus efficaces.

Optez aussi pour un baume à lèvres sans parfum ni colorant, ni arôme artificiel car ces produits peuvent vous irriter les lèvres encore plus ou bien provoquer une chéilite (inflammation des lèvres ou des coins de la bouche).

 

Cependant pour une efficacité optimale, appliquez aussi votre baume avant le coucher, il aura ainsi le temps d’agir toute la nuit. A savoir les baumes mentholés sont à proscrire car ils auront tendance à dessécher encore plus vos lèvres. L’idéal est de privilégier les sticks naturels sans parabens ni conservateur.

 

Outre, les gommages dont je vous parle plus haut, vous pouvez également apposer, de temps en temps des masques. Pour cela, appliquez une quantité généreuse de miel sur vos lèvres, laissez agir une quinzaine de minutes. Finissez en enlevant les restes de miel à l’aide d’un coton mouillé. Grâce aux vertus nourrissantes et hydratantes du miel, vos lèvres n’en ressortiront que plus douces.

 

Soyez attentives. N’hésitez pas à couvrir votre visage d’une écharpe ou d’un snood pour bien le protéger. Si vous travaillez ou vivez dans une atmosphère sèche, pensez aux humidificateurs.

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article