LE KONJAC : UNE PLANTE MINCEUR

Publié le par Christyn

LE KONJAC : UNE PLANTE MINCEUR LE KONJAC : UNE PLANTE MINCEUR

 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une plante exceptionnelle qui aide à mincir (très vite), régule l’appétit, attrape les sucres et les graisses et peut même diminuer le cholestérol et la glycémie.

 

Cette plante hors du commun est le KONJAC. C’est une plante coupe-faim remarquable qui, de part ses propriétés, capture une partie des calories ingérées et les élimine en stimulant le transit intestinal.

Elle renferme des glucomannanes, qui sont des fibres visqueuses formant un gel végétal gonflant dans l’estomac dès que l’on absorbe du liquide (eau, lait, infusions etc…). Ces fibres ont le pouvoir d’assimiler jusqu’à 100 leur poids en eau. De ce fait, elles remplissent l’estomac et piègent les graisses, sucres et toxines au passage dans le système digestif, de façon à les éliminer naturellement.

1-/ LA PERTE DE POIDS :

 

Une étude réalisée sur des personnes obèses montre que ceux-ci ont perdu 2,7 Kg en prenant 1 g de fibre de Konjac avant chaque repas pendant 8 semaines. Ces personnes en surpoids n’ont pas changé quoi que ce soit, ni à leur alimentation, ni à leur style de vie (pas d’activités physiques). Seul changement : la prise de Konjac quotidiennement.

 

Le konjac aide à perdre du poids en contrôlant l’appétit puisqu’il agit sur celui-ci. Cependant il ne fait pas maigrir miraculeusement, vous devez donc vous prendre en main et manger équilibré et exercer une activité physique.  

LE KONJAC VERMICELLES : SHIRATAKI

LE KONJAC VERMICELLES : SHIRATAKI

2-/ OU TROUVER LE KONJAC :

 

On peut acheter du konjac en bloc dans les épiceries asiatiques, en complément alimentaire ou en poudre en pharmacies, parapharmacies et magasins d’alimentation naturelle.

 

Il faut compter entre 2 € et 3,20 € le sac de 180 g de vermicelles de konjac, entre 2 € et 3 € le sac de

250 g de pâte de konjac dans les magasins asiatiques.

Vous pouvez aussi trouver le Konjac sous forme de gélules en pharmacies et parapharmacies. Il vous faudra compter environ 6 € les 45 gélules (ARKOGELULES KONJA)

En pharmacies, parapharmacies ou magasins diététiques, vous pouvez trouver aussi du konjac en poudre (à diluer) vendu dans un pot de 100 g au prix de 12 à 15 €.

LA PATE DE KONJAC : KONNYAKU

LA PATE DE KONJAC : KONNYAKU

GELULES DE KONJAC

GELULES DE KONJAC

3-/ COMMENT PRENDRE LE KONJAC :

 

Il faut l’inclure à votre alimentation. Pour bénéficier de ses bienfaits, l’alimentation se doit d’être équilibrée bien entendu !

 

En gélatine ou vermicelles, le konjac peut être incorporé régulièrement (en quantités modérées) à vos préparations (KONNYAKU : konjac alimentaire en bloc gélatineux ou SHIRATAKI : vermicelles). A savoir que le Konnyaku renferme près de 97 % d’eau gélifié et 3 % de glucomannanes.

 

En poudre ou gélules : Attention le konjac y est très concentré, 1 g suffit amplement dans un grand verre d’eau une demi-heure avant chacun des 3 repas sur un mois maximum. N’hésitez pas à demander un avis médical. Buvez rapidement avant que le mélange ne se solidifie. Si vous avez une impression de « trop plein » ou un transit intestinal quelque peu perturbé, réduisez alors les doses.

4-/ LE KONJAC : POUR QUI ?

 

Le konjac est plutôt réservé aux personnes qui ont tendance à grignoter et/ou à manger de grosses quantités. Comme il régule l’appétit, accélère l’arrivée de la satiété et réduit au passage le sucre dans le sang, il entre parfaitement dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré.

 

Toutefois, si vous êtes sujet au grignotages intempestifs pour vous calmer ou par ennui, il ne résoudra pas votre problème qui est un problème d’ordre comportemental.

Pourquoi ? tout simplement parce que le konjac ne supprime pas l’envie de gras, de sucré, ni les compulsions alimentaires liées au stress.

 

ATTENTION :

Le konjac en complément alimentaire (extrait à forte dose) est contre-indiqué chez les personnes souffrant d’occlusion du tube digestif.

Attention au surdosage, bien respecter les doses prescrites ! Il peut entraîner des effets secondaires indésirables ou néfastes comme des douleurs abdominales par exemple.

Il est absolument nécessaire en consommant du konjac de boire beaucoup d’eau pour éviter la formation d’une boule compacte liée à l’effet gélifiant du produit qui pourrait obstruer les intestins.

5- AUTRES BIENFAITS DU KONJAC :

 

Il agit positivement sur le diabète. Selon une étude américaine, 4 à 5 g de glucomannane par jour mélangés dans un liquide ou avec des aliments, pourraient ralentir l’absorption des hydrates de carbone dans la circulation sanguine et amenuiser le pic d’insuline qui en résulte jusqu’à 50 %.

 

Toujours selon une étude scientifique pratiquée sur des patients, après avoir reçu 3g par jour de glucomannane pendant 8 semaines ceux-ci auraient vu leur taux de cholestérol total ou HDL s’améliorer.

 

Le konjac est aussi un régulateur de transit, il rendrait les selles plus fermes en cas de diarrhées ou plus fluides, moins sèches et régulières en cas de constipation.

LE KONJAC : UNE PLANTE MINCEUR

Mais me direz-vous, qu’est-ce que le Konjac ?? C’est bien beau d’en parler et d’en faire l’éloge mais qui est cette plante ?

 

Elle est vieille de 2000 ans ! et depuis, son tubercule est utilisé en alimentation traditionnelle au Japon comme n’importe quel légume ou comme ingrédient pour faire des biscuits, pâtes ou plats transformés.

Elle est pratiquement sans calorie puisque pour 100 g de konjac, il y a 3 kcal. Le konjac est une plante ancienne.

 

En France, on la trouve principalement sous 3 formes :

  • En bloc : appelé KONNYAKU, il s’agit d’un bloc gélatineux de konjac alimentaire
  • En vermicelles : sous le nom de SHIRATAKI
  • En poudre ou gélules (complément alimentaire) : Il peut être prescrit par un médecin ou acheté sans ordonnance soit en cas de troubles du transit, soit en cas de dysfonctionnement de l’appétit.

 

Comme je vous le disais, le konjac fait partie du quotidien alimentaire des Japonais. Il est sur toutes les tables et est consommé très régulièrement sous forme de légumes, farine, vermicelles ou gelée dans des préparations.

Il faut savoir aussi que le régime Konjac est l’une des 100 meilleures méthodes pour perdre du poids auprès de la population japonaise. Il plaît parce que c’est un coupe-faim efficace, qu’il est très peu calorique et qu’il s’intègre parfaitement en cuisine, son goût étant neutre.

LE KONJAC : UNE PLANTE MINCEUR

Vous savez désormais tout sur le Konjac !

Je rappelle toutefois que sous forme de complément alimentaire, le konjac est à consommer avec modération.

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Healthy body

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article