BAUMES A LEVRES DANGEREUX : ETUDE UFC-Que Choisir

Publié le par Christyn

BAUMES A LEVRES DANGEREUX : ETUDE UFC-Que Choisir

 

Nous sommes toutes adeptes des baumes à lèvres que nous utilisons régulièrement, particulièrement en période hivernale pour éviter tous les petits bobos. En ce qui me concerne, je suis une grosse consommatrice, ayant les lèvres souvent déshydratées aussi bien l’hiver que l’été.

 

C’est pourquoi je me suis intéressée de près à l’étude réalisée par UFC-Que Choisir en octobre dernier sur les dangers ces sticks hydratants pour lèvres. Le résultat est édifiant ! Sur 21 produits, la moitié comportent des substances toxiques comme les perturbateurs endocriniens ou des huiles minérales cancérogènes, « a priori inoffensives lorsqu’elles sont appliquées sur la peau, mais qui peuvent avoir des effets nocifs lorsqu’elles sont ingérées » rappelle UFC-Que Choisir.

L’association des consommateurs a donc pointé du doigt ce produit très basique, occupant une place à part dans notre quotidien et utilisé par toute la famille.

On trouve deux familles de composés indésirables dans sa composition :

 

  • LES MOSH : (mineral oil saturated hydrocarbons" ou hydrocarbures d’huiles minérales saturés) sont toujours retrouvés

 

  • LES MOAH : (mineral oil aromatic hydrocarbons" ou hydrocarbures d’huiles minérales aromatiques) peuvent être engendrés au cours de la purification des huiles.

 

UFC-Que Choisir a volontairement écarté dès le départ tous les produits figurant déjà sur leur liste rouge !... Ceux-ci étant dès lors connus pour contenir des substances néfastes et notamment des perturbateurs endocriniens. Il était donc inutile de les passer au banc d’essais. Sur cette liste figurent des marques très populaires comme Labello, Dermophil, Neutrogena etc…

 

Comme souvent, malheureusement ce sont les plus grandes marques, vers lesquelles nous aurons tendance à nous tourner en toute confiance, qui sont les mauvais élèves de ce test.

C’est ce qui ressort de cette étude d’octobre 2017. UFC-Que Choisir a donc choisi de tester 21 produits. 10 ont été déclassés avant même que l’association de consommateurs teste leur efficacité : Yves Rocher, Garnier, Labello, Carmex, La Roche Posay, Boiron, Avène, Le Petit Marseillais, Aptonia, Uriage.

Pourquoi ? Parce que issus des huiles minérales et parfois des hydrocarbures de synthèse, les Mosh et les Moah mesurés dans ces produits sont indésirables dans les sticks labiaux, du fait de leur toxicité. UFC-Que Choisir déconseille donc absolument tous ces produits déclassés.

Les premiers pouvant « s’accumuler dans l’organisme, notamment dans les ganglions lymphatiques et le foie » alerte UFC- Que Choisir, qui peuvent avoir pour conséquence, « de possibles réactions inflammatoires dont on ignore les répercussions exactes » … très inquiétant tout de même ! Quant aux seconds, ils sont tout simplement cancérogènes ! Aïe aïe aïe…

Extrait UFC-Que Choisir

Extrait UFC-Que Choisir

Des produits dont la dangerosité pour la santé est de notoriété publique. Ce qui n’empêche pas les fabricants de cosmétiques d’en « introduire sciemment dans leurs produits » révèle l’enquête.

 

« L’organisme professionnel Colipa (aujourd’hui Cosmetics Europe) a souhaité aller plus loin en recommandant à ses adhérents, dès 2004, l’éviction des Moah et le maintien de la présence des Mosh les plus préoccupants en dessous de 5 % » précise encore l’UFC-Que Choisir qui note que cette « recommandation n’est aucunement respectée ! ». Et notamment pas par les marques qui bénéficient d’une très bonne image auprès des consommateurs comme Boiron, Avène ou Uriage. Le conseil de l’association qui a « stoppé à ce stade » toute analyse de ces produits ? LES EVITER.

 

Il existe pourtant des baumes qui ne sont pas toxiques pour la santé, ne présentent aucune dangerosité et hydratent, protègent et prennent soin de nos lèvres. Et surprise ! ce sont souvent les produits les moins chers, les plus efficaces. Les fabricants approuvés n’utilisent aucun perturbateurs endocriniens ou Mosh et/ou Moah. A la place, des cires d’abeille ou des ingrédients d’origine végétale comme les cires issues de feuilles d’arbres, d’huile de ricin (« castor oil » sur les étiquettes), de jojoba, de beurre de karité etc…

 

BAUMES A LEVRES DANGEREUX : ETUDE UFC-Que Choisir

Alors quel est le grand gagnant de cette étude ?

Eh bien…. Roulement de tambour !!... À la première marche du podium, nous trouvons, le baume à lèvres Cien de chez Lidl Care ! Tout en étant le plus hydratant il est aussi le moins cher puisqu’il ne coûte que 0,75 €. La note décernée par l’UFC-Que Choisir à ce produit est de 13,3/20.

« Le produit le moins cher de notre test (près de 20 fois meilleur marché que le plus onéreux Dr Hauschika) est aussi le meilleur ! Rien à dire côté composition : il n’inclut pas d’huile minérale et se limite à trois allergènes. De plus, c’est le seul qui hydrate vraiment bien les lèvres. Les utilisateurs l’ont d’ailleurs trouvé efficace avec une texture, un goût et une odeur agréables, et un rendu sur les lèvres satisfaisant sans excès de gras ni effet collant ». Voici ce qu’en dit l’UFC-Que Choisir.

 

Suivent à la deuxième place, le soin des lèvres de chez Caudalie, sur la troisième marche, le stick lèvres nourrissant bio de chez Melvita.

La quatrième place est détenue par Dermophil Expert bio anti desséchement et nous finissons ce top five par le soin lèvres bio de chez Cattier.

 

 

Dernier conseil de l’UFC-Que Choisir : FUYEZ LES BAUMES EN POTS !

« Si vos doigts ne sont pas impeccablement propres, le baume est vite contaminé par des bactéries »

« Toujours pour des questions d’hygiène, n’oubliez pas qu’un baume ne se partage pas avec un tiers » conclut UFC-Que Choisir

 

Les filles, je ne vous apprendrai rien en vous disant que je me suis empressée d'aller chez Lidl et que j'ai fait main basse sur leurs baumes à lèvres ! Comme le montre la photo ci-dessus, j'ai opté pour les deux versions pour 1,50 €. Le bleu est neutre, imperceptiblement parfumé quant au rose, il est nacré avec un parfum plus présent. Bien hydratants sans être trop gras, très agréables, je vous les conseille fortement.

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Beauty

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article