MINCIR EN CHRONO NUTRITION

Publié le par Christyn

MINCIR EN CHRONO NUTRITION

 

Vous le savez désormais, mes nombreux articles le démontrent, la chrono-nutrition est l’art et la manière de bien manger.

 

A contrario des régimes traditionnels qui vous affament par une alimentation hypocalorique, la chrono-nutrition explique qu’il est inutile de manger léger pour s’alléger.

 

Nous savons tous et toutes qu’il y a des aliments très nourrissants, denses, lourds, voire pesants, et des aliments peu nourrissants, légers jusqu’à en être aériens.

 

Plus un aliment est lourd, moins il en faut pour être correctement nourri et repu, à l’inverse, plus il est léger, plus il en faut en volume pour le même équilibre et le même résultat.

 

Il ne faut donc plus s’étonner de perdre du poids et prendre du volume lorsque vous mangez allégé sans vous résoudre à vous affamer, car il faut pour satisfaire votre appétit, deux à dix fois plus de nourriture de régime que d’aliments naturels.

 

Prenez cet exemple, très explicite :

Il faut 30 g de lipides purs par jour pour satisfaire les besoins quotidiens de l’être humain : pour cela, 100 g de fromage suffiront, mais il faudra 500 g de yaourt ou 1 litre de lait par jour.

Au bout d’un an, on aura mangé 36,5 kg de fromage mais au contraire 182,5 kg de yaourt, ou 365 litres de lait, soit environ 360 kg au lieu des 36,5 kg de notre fromage.

 

La comparaison des poids laisse rêveur… et fait tout de suite comprendre pourquoi il vaut mieux manger chaque jour, plutôt dense et lourd que volumineux et léger.

 

On nous a depuis toujours répété en diététique : « Mangez léger pour être léger, diminuez les calories, vous maigrirez ». Ne suivez plus cette voie de garage et ne mangez plus dans l’unique but de maigrir, mais mincissez et restez mince en continuant tout simplement à bien manger.

 

« On oublie les kilos de plumes imposés par les diététiciens qui donnent des silhouettes en édredon, mangez des kilos de plomb, qui font les corps minces et légers comme des plumes ! »

Ainsi vous commencerez à comprendre que la chrono-nutrition, mise au point par le Dr DELABOS, ne repose pas, à l’évidence, sur les mêmes critères que la diététique pour corriger ce qui est devenu, dans les pays riches, un phénomène de société.

 

Beaucoup de gens y ont donné mille réponses plus ou moins crédibles et proposé, pour le résoudre, mille solutions miracles en général fort compliquées, et hélas plus souvent inspirées par de coupables intérêts que par d’innocentes convictions.

MINCIR EN CHRONO NUTRITION

MINCIR N’EST PAS MAIGRIR

 

Il faut donc supprimer définitivement les erreurs responsables de notre prise de poids ou de volume si nous ne voulons pas retrouver inéluctablement ce poids et cette silhouette qui nous déplaisent.

 

Il ne s’agit pas de maigrir mais de mincir. Le mot « maigrir » choque, car vouloir maigrir équivaut souvent à fragiliser sa santé.

 

Avant de devenir chrono-nutritionniste, le Dr DELABOS a soigné des personnes de tous âges et de toutes conditions, dans sa vie de praticien. En vingt années de carrière, il a appris à redouter l’amaigrissement spontané d’un patient car ce n’est jamais un bon signe, surtout s’il est brutal et accompagné de pâleur annonciatrice de catastrophe.

Quelle est la différence entre maigrir et mincir ? Elle est… de taille !

Maigrir, c’est perdre sans distinction autant que ce que vous avez emmagasiné d’utile, que ce que vous avez stocké d’inutile. En maigrissant, vous perdrez donc des muscles en même temps et parfois plus vite que de la graisse.

Mincir, c’est vous débarrasser simplement de ce que vous avez accumulé en trop et qui vous gêne. En mincissant, vous vous débarrasserez uniquement de ce qui gênait le bon fonctionnement de votre organisme : l’excès de gras et d’eau.

 

On peut en effet être lourd tout en étant mince et en bonne santé, ou léger en même temps que gras et fatigué, ou maigre et mal portant.

 

La chrono-nutrition s’efforce de vous rendre tous minces et bien faits, l’œil vif et la mine claire, la parole assurée et les joues roses !!!... Autant de signes d’équilibre physique et psychologique qui donnent l’assurance au chrono-expert, en vous examinant, que vous l’avez écouté sans faire d’erreurs et que vous avez correctement appliqué les principes de la chrono-nutrition.

 

 

N’ACCUSONS PAS A TORT NOTRE METABOLISME

 

Notre corps, cette belle machine, se modifiera en fonction des habitudes alimentaires, bonnes ou mauvaises, que nous prendrons. Il se borne en toute circonstance à utiliser ou à stocker les aliments que nous lui faisons ingérer.

A tous ceux qui critiqueront leur corps quand ils le voient s’enlaidir en grossissant, le Dr DELABOS répond qu’il n’est, le pauvre, en fait que la victime innocente le leurs erreurs.

Tout comme le mauvais ouvrier se plaint de ses outils, le mauvais mangeur se plaint de ses organes : se donner un grand coup de marteau sur le pouce n’est pas la faute du marteau. Et ce n’est pas la faute de notre foie s’il devient gras comme celui d’une oie parce que nous mangeons du fromage le soir avant d’aller nous coucher !

 

Sachons que nos habitudes sont pratiquement toujours responsables de notre silhouette, et n’allons pas non plus accuser les glandes qui heureusement pour nous, sont très rarement en cause quand apparaît un problème de morphologie, de poids ou les deux.

 

 

Dr DELABOS

Dr DELABOS

Depuis 1987, le Dr DELABOS a examiné plus de 100 000 patients, et le bilan biologique a permis de découvrir, dans moins de 1 cas sur 1 000, un diabète ou une hypercholestérolémie d’origine génétique, toutes les autres anomalies étant liées à des erreurs nutritionnelles.

 

Quant aux anomalies thyroïdiennes, qu’on retrouve dans seulement 1 cas sur 100 environ, elles ne sont en rien un obstacle à la minceur, à condition bien entendu qu’elles soient traitées correctement.

 

Le « petit » yaourt pris à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit n’a rien d’innocent, pas plus que la petite chose sucrée ou le morceau de chocolat savouré à la fin d’un repas.

 

Si vous ne faisiez pas d’erreurs alimentaires, vous n’éprouveriez pas le besoin, d’une part de savoir ce que la chrono-nutrition peut vous apporter et, d’autre part de lire les articles sur ce sujet sur mon blog !! Encore faut-il prendre conscience de ces erreurs. Là où le problème devient ardu, c’est quand, avec une bonne foi touchante, une personne déclare à son praticien : « Vous savez docteur, je ne mange presque rien ! ». Suit alors la litanie de prétendus problèmes de glandes et de familles de gros depuis tant et tant de générations, qu’elle énumère comme pour mettre au défi le chrono-expert de parvenir à la sortir d’un problème à ses yeux insolubles.

Deux épouvantails qui n’ont en fait pratiquement jamais de réalité physiologique ni génétique.

 

Dans le bilan biologique que le praticien demande de faire systématiquement, on ne trouve que rarement des anomalies, d’ailleurs en général faciles à corriger ou à contrôler par la simple réorganisation de votre alimentation selon les principes de la chrono-nutrition.

Par contre, en cherchant du côté des ascendants et collatéraux familiaux, on trouve une tradition de redoutables erreurs alimentaires dont le patient est bien obligé de se rendre compte en écoutant les explications du chrono-expert.

 

Désormais, vous connaissez la différence entre mincir et maigrir.

Prenez-soin de vous !

 

A bientôt

 

Carpe Diem

 

Publié dans La Chrono nutrition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article