CROCS : FERMETURES DES USINES DE FABRICATION

Publié le par Christyn

CROCS : FERMETURES DES USINES DE FABRICATION

Une brève très surprenante !!

La marque de chaussures Crocs vient d'annoncer dans un communiqué de presse la fermeture de l'ensemble de ses usines de fabrication. L'usine mexicaine a déjà mis la clé sous la porte, quant à sa dernière usine installée en Italie, son compte à rebours à commencer, puisque sa fermeture serait désormais planifiée.

Toutefois, les anti-crocs ne doivent pas se réjouir trop vite et les pros se lamenter car ces surprenantes chaussures n'ont pas dit leur dernier mot !

Connues et reconnues dans le monde entier, ces drôles de shoes ont vu le jour en 2002. On les adore ou on les déteste ! Cependant, elles connaissent un grand élan populaire dans le monde médical qui les a adoptés sans restriction, pour son côté pratique et confortable.

Dans son communiqué, la marque a précisé qu'elle arrêtait la production "pour simplifier son business et augmenter sa rentabilité". Elle a rajouté qu'elle continuera ses activités de fabrication et qu'elle "n'allait nulle part" ! Annonce très laconique qui ne donne aucun détail sur l'avenir de ces étonnantes chaussures. On peut cependant penser qu'elle pourrait en sous-traiter la production, à voir !

 

CROCS : FERMETURES DES USINES DE FABRICATION
CROCS : FERMETURES DES USINES DE FABRICATION

Cette décision peut surprendre, d'autant plus que la marque a sorti récemment un modèle à talons qui a fait sensation lors de la dernière fashion Week. Le modèle traditionnel, quant à lui, s'est doté de strass, de fourrure et autres ornements pour se faire une place de choix lors des défilés de cet événement mode incontournable.

La marque a tenue à rassurer ses fans en leur promettant qu'ils pourraient toujours se chausser à son enseigne ?! Ceux-ci restent cependant dubitatifs quant à l'avenir de ces chaussures si atypiques.

A bientôt

Carpe Diem

CROCS : FERMETURES DES USINES DE FABRICATION

Publié dans Trendy & Style

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article