DES INTERNAUTES RENVOIENT LEURS ACHATS APRES AVOIR SHOOTE ET POSTE LEUR LOOK !

Publié le par Christyn

DES INTERNAUTES RENVOIENT LEURS ACHATS APRES AVOIR SHOOTE ET POSTE LEUR LOOK !

C’est devenu désormais monnaie courante, et pourtant on s’étonne quand même de ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur ! Des internautes font leur shopping sur leurs sites préférés, se photographient avec leur nouveau look  fraîchement reçu, postent celui-ci sur les réseaux sociaux et… renvoient le tout pour se faire rembourser ! Tout cela afin de plaire à leurs followers mais surtout dans le but d’en attirer beaucoup d’autres.

 

Aujourd’hui, la mode est à l’image de notre société… toujours pressée ! Tout va très vite ! Les réseaux sociaux s’emparent immédiatement des nouveautés apparus lors des défilés sans qu’on ait le temps de dire ouf, et pour rester dans le game, il faut s’adapter même si le porte-monnaie ne suit pas !

 

Passionnés de mode, ou simples lambdas attentifs à leur apparence, toutes et tous aimeraient s’offrir les dernières tendances, relooker son dressing chaque saison et faire des envieuses et envieux avec un look différent chaque jour. Mais à moins d’être Kim Kardashian ou d’avoir gagné récemment au loto, ce n’est malheureusement pas possible.

 

Selon une récente étude, réalisée au Royaume-Uni sur des adultes majeurs, par le service bancaire Barclaycard , des internautes auraient trouvé LA combine pour contourner le problème : ils commandent, shootent leur(s) look(s), postent et retournent le tout pour être remboursés.

Si, si je vous assure, c’est tout de même un chouïa pathétique et ça frôle le ridicule ! Admettons-le.

Ce phénomène montre le pouvoir des réseaux sociaux, basés essentiellement sur l’image, dans notre société actuelle et l’impact important qu’ils peuvent avoir sur chacun d’entre nous, si l’on n’est pas suffisamment vigilant.

Si vous faites partie d’Instagram, vous connaissez certainement l’hashtag phare de ce réseau #OOTD (Outfit Of The Day ou tenue du jour en français), utilisé plus de 200 millions de fois. Tous les influenceurs y ont recours sans exception, mais aussi des anonymes qui sont apparemment prêts à tout pour se faire remarquer et ne pas se montrer deux fois avec le même look.

 

L’étude, dont je vous parlais plus haut, démontre qu’au Royaume-Uni un acheteur sur dix commanderait des articles exprès pour les photographier, les publier et les renvoyer pour  remboursement. Une méthode efficace et futée afin de paraître à la pointe de la mode sans débourser un seul penny !

Vous me direz il faut avoir du temps et de l’énergie à dépenser, je vous l’accorde ! En ce qui me concerne, je passe mon tour !

 

D’autant plus que ceux qui usent et abusent de cette méthode ne sont pas ceux à qui on penserait de prime abord… En effet, très surprenant mais il s’avère que ce ne sont pas les jeunes qui ont le plus souvent recourt à ce stratagème mais les 35-44 ans ! Ces derniers seraient en moyenne 20 % à utiliser cette façon de faire avec en tête de peloton… les hommes ! 12 % ont admis faire du shopping dans ce but, contre 7 % de femmes.

Si on peut admettre, et comprendre, que certain(e)s blogueuses et blogueurs dont c’est le fonds de commerce aient recours à cette ruse occasionnellement - on leur pardonne moins lorsque cela devient  plus récurrent (plus leur communauté est importante, plus ils ont de sollicitations de la part de marques diverses) - à contrario concernant les internautes anonymes, c’est plus difficile à saisir tant la démarche semble aberrante pour beaucoup d’entre nous.

 

Cependant le phénomène tend à se développer chez nos amis d’Outre-Manche puisque certains e-shops comme ASOS ou H&M ont, de ce fait, mis en place un service permettant d’essayer chez soi sa commande sans dépenser la moindre livre.

Voilà une méthode commerciale très maligne : Vous n’hésitez pas à remplir votre panier sans mauvaise conscience puisque vous ne payez rien immédiatement. Votre carte bancaire n’est débitée qu’au moment du retour des articles que vous ne voulez pas. Vous ne payez donc que ce que vous gardez. Toutefois, il s’avère que les clients ont tendance à consommer plus ! 30 % des sondés concèdent être plus enclins à commander quand ils n’ont pas à payer avant d’avoir essayé.

 

En France, le procédé fait son apparition. Si vous êtes un fidèle client de Zalando, vous avez certainement remarqué que sur sa page d’accueil, le site vous propose « essayez d’abord, payez après ». D’autres se sont mis également sur le créneau. On peut désormais être certain que cela ne fait que commencer !

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Trendy & Style

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article