LA LUMIERE BLEUE, NOCIVE POUR LA PEAU

Publié le par Christyn

LA LUMIERE BLEUE, NOCIVE POUR LA PEAU

On connaissait la dangerosité de la lumière bleue pour la qualité de la vue et du sommeil. Désormais, on sait que cette même lumière bleue est également néfaste pour la peau.

 

Emise par le soleil, on a appris à s’en prémunir par le biais d’écran total ayant différentes intensités de protection, cependant elle est beaucoup plus puissante via les ampoules et écrans à LED car elle possède une longueur d’onde plus courte que les UVA et UVB. Plus énergisante, elle pénètre en profondeur les tissus. Elle joue donc une rôle non négligeable dans l’apparition prématurée des rides et ridules en pénétrant profondément dans l’épiderme, occasionnant ainsi un stress oxydatif  et la formation de radicaux libres, responsables du ralentissement de la production de collagènes et d’élastine, deux protéines indispensables à la fermeté et la souplesse de la peau.

 

LA LUMIERE BLEUE, NOCIVE POUR LA PEAU

Il faut savoir aussi qu’une exposition régulière et prolongée à la lumière bleue est impliquée dans l’apparition de taches brunes, et ce, même sur les peaux jeunes. En cause, une sur-stimulation des mélanocytes qui provoquent le développement de tâches pigmentaires. On constate également que le teint est beaucoup plus terne et là aussi, il ne s'agit pas d'une question d'âge.

 

Nous sommes confrontés à longueur de journée à cette source d’énergie puisque nous passons en moyenne six heures par jour devant nos écrans, sachant que nous possédons au moins six appareils digitaux : télévision, tablettes, téléphones, ordinateurs, liseuses. Selon les spécialistes, la lumière bleue devient dangereuse après 30 mn d’exposition. On imagine aisément les dommages visibles causés par cette HEV (Haute Energie Visible) sur le long terme

LA LUMIERE BLEUE, NOCIVE POUR LA PEAU

Pour autant, selon des sources dermatologiques, ses effets sur notre épiderme seraient moins délétères que ceux provoqués par les UV ou une mauvaise hygiène de vie. Toutefois il n’est pas inutile de s’en protéger.

La première solution qui est aussi la plus évidente, mais peut-être la moins facile à mettre en place, est de limiter le temps passé sur nos écrans

LA LUMIERE BLEUE, NOCIVE POUR LA PEAU

Ensuite, l’idée est d’équiper ses appareils de filtres protecteurs permettant de bloquer en partie les émissions de la lumière bleue.

LA LUMIERE BLEUE, NOCIVE POUR LA PEAU
LA LUMIERE BLEUE, NOCIVE POUR LA PEAU

Enfin, il existe aujourd’hui des produits cosmétiques qui luttent contre les effets néfastes de cette source de lumière et servent de « boucliers » à la peau. Formulés à partir d’actifs apaisants (eau thermale, extraits végétaux) et d’antioxydants (vitamines C et E), ils neutralisent les conséquences nocives et agissent positivement sur les signes du vieillissement. Ainsi, chaque matin et chaque soir, vous pouvez miser sur des soins spécifiques adaptés. Optez pour un maquillage minéral qui réduira également l’impact de la lumière bleue sur les cellules.

 

Protégez-vous des méfaits de cette source lumineuse qui fait aujourd’hui partie de notre quotidien.

 

A bientôt

 

Carpe Diem

Publié dans Beauty

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article