LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Publié le par Christyn

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Késako me direz-vous ?

 

Le ghee est tout simplement un beurre clarifié aux multiples vertus, appelé aussi l’ « or de l’Inde ». C’est un des produits majeurs de la cuisine traditionnelle indienne à laquelle il apporte toutes ses incroyables propriétés thérapeutiques aussi bien en interne qu’en externe.

 

Issu du beurre classique, duquel on a supprimé l’eau, le lactose (sucre) et la caséine (protéine animale) - Les deux dernières citées provoquant couramment des intolérances – Il est considéré en Inde comme LA matière grasse par excellence, qualifié à juste titre de produit pur et noble, indispensable à la vie.  

 

Star incontournable et incontestée de la cuisine Ayurvédique depuis des siècles, puisque sa première utilisation connue remonte à plus de 2000 ans avant JC, il est toléré par tout le monde, et ce, même par les personnes présentant des intolérances au lactose, puisqu’il ne contient plus de protéine de lait.

 

Le ghee, adopté depuis plusieurs années déjà par les Etats-Unis, se trouve aujourd’hui en bonne place dans les placards américains, d’ailleurs beaucoup de stars US se targuent de l’utiliser au quotidien ! En Europe, il commence à se faire une place de choix et entre doucement mais surement dans nos cuisines, pour le plus grand bien de notre organisme.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

En effet, en Ayurvéda, le ghee est apprécié pour ses vertus nettoyantes, régénérantes, nutritives, digestives et ré-équilibrantes. Il préserve et stimule le feu digestif, élimine les toxines, renforce le système immunitaire et nourrit profondément les tissus. C’est un aliment reconnu dans la culture hindoue pour ses bienfaits sur la jeunesse et la longévité.

 

Mais le ghee est également utilisé en application cutanée. C’est un support de choix pour toutes les plantes de la pharmacopée ayurvédique et permet de créer nombre de remèdes. Il fait partie intégrante de la culture indienne, c’est pourquoi il est employé fréquemment en massages thérapeutiques. Toujours en médecine ayurvédique, on s’en sert pour soulager les inflammations (brûlures et coups de soleil en autres), hydrater la peau, les lèvres, les cheveux. Il a été aussi prouvé que ses composants favorisent la perte de poids et agit de manière bienfaisante sur les émotions et le mental : les lampes à ghee par exemple sont bénéfiques pour la vue et aident au sommeil.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Autre intérêt du ghee, il ne brûle pas à la cuisson et supporte des températures très élevées. Le point de fumée du ghee est de 252 °C, ce qui est beaucoup plus élevé que le point de fumée du beurre de 130 °C.

Cela signifie que l’on peut facilement utiliser le ghee pour la cuisson et le rôtissage sans risquer de détruire les éléments nutritifs importants qu’il contient qui fournissent tous ces avantages merveilleux.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Parlons de la valeur nutritive du ghee qui n’est pas négligeable, loin de là ! Ses bienfaits proviennent de son profil nutritionnel impressionnant. Il est riche en matières grasses et apporte une dose supplémentaire de plusieurs vitamines liposolubles telles que les vitamines A, E et K.

Une cuillère à soupe de beurre de ghee contient environ :

  • 112 calories
  • 0 gramme de glucides
  • 0 gramme de protéines
  • 12,7 grammes de graisse
  • 0 gramme de fibres
  • 391 UI de vitamine A (8% de la valeur nutritionnelle de référence)
  • 0,4 milligramme de vitamine E (2% de la VNR)
  • 1,1 microgrammes de vitamine K (1% de la VNR).

En plus des nutriments ci-dessus, le ghee est également une source abondante d’acide butyrique et d’acide linoléique conjugué (CLA), qui ont tous deux été associés à de nombreux avantages pour la santé, tels que la réduction de l’inflammation et une perte de graisse accrue.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Comment faire du ghee ?

 

On se munie de beurre doux bio et si possible local pour une quantité de 500g, au mieux 1 kg. Le minimum à préparer étant 500 g.

 

On prend une casserole dans laquelle on fait fondre le beurre à feu moyen/fort au début.

On reste à proximité tout le temps de la préparation pour vérifier que celle-ci ne brûle pas. Il est nécessaire de rectifier le feu au fur et à mesure de l’avancée de la recette.

 

Lorsque que ça commence à fondre, on se met sur feu moyen et on remue régulièrement avec une cuillère en inox. On n’utilise pas de cuillère en bois car on cherche à éliminer toute humidité dans le beurre. Or un ustensile en bois va justement absorber l’humidité puis la retenir, ce qui aura pour effet d’ajouter de l’humidité à chaque introduction de la cuillère dans la préparation.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Une fois fondu, le ghee entre dans une légère ébullition, un crépitement très agréable. Se forme alors en surface une pellicule blanche : le travail du ghee commence.

 

A cette étape, le ghee commence à prendre une couleur noisette. Il faut être particulièrement vigilant car c’est à ce moment-là qu’il a le plus de chance de brûler. On baisse donc un peu l’intensité du feu et on remue régulièrement.

 

Le ghee est prêt quand on écarte la pellicule de mousse blanche et que l’on voit le fond de la casserole. Compter entre 15 et 20 mn de préparation.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Lorsque la préparation est prête, on laisse reposer 2 mn.

 

On prévoit un bocal très propre et surtout très sec afin d’éviter toute humidité qui nuirait à sa conservation. On filtre la préparation à l’aide d’un filtre à thé en tissu, un filtre un café, un tissu extrêmement propre, de la gaze...

 

Laisser refroidir, sans mettre le couvercle, encore une fois pour éviter l’humidité dans le bocal, puis on conserve le ghee au sec. On ne met jamais la préparation au réfrigérateur (toujours pour une question d’humidité). Ainsi, il peut se conserver plusieurs mois.

 

J’insiste bien sur le fait qu’il faut être particulièrement attentif à ce qu’il n’y ait aucune présence d’humidité dans la préparation, c’est un facteur important pour la conservation du ghee. Son absence permet une conservation longue sans craindre de le voir tourner.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Vous pouvez également trouver du beurre clarifié prêt à l’emploi dans les magasins bio et les épiceries indiennes.

LAISSER TOMBER LE BEURRE CLASSIQUE ET ADOPTER LE GHEE

Pour conclure, le ghee présente de nombreuses vertus pour le corps et la santé, qu’il soit employé pour l’alimentation ou pour traiter certains maux. Deux dimensions indissociables selon la croyance ayurvédique pour laquelle, chaque aliment est utilisé pour ses bienfaits. 

 

A bientôt

 

Carpe Diem 

Publié dans Good Health, Healthy body

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article