QUELQUES PRECEPTES DE L'ALIMENTATION EN AYURVEDA

Publié le par Christyn

QUELQUES PRECEPTES DE L'ALIMENTATION EN AYURVEDA

LA PLACE DE LA NOURRITURE : QUELQUES PRINCIPES DE BASES

Il existe en Ayurvéda, une branche appelée l'Ayurvéda Maharishi (ou approche védique Maharishi de la santé), qui prend en compte l'individu dans son entièreté. Cette approche permet de penser à l'amélioration de la santé sous tous les angles possibles : les traitements ayurvédiques, mais aussi la phytothérapie, l'alimentation, les routines quotidiennes, couplées aux approches mentales (la méditation), le yoga, le souffle, les approches environnementales...

MANGER POUR CREER LA SANTE

Lorsque nous mangeons, nous participons au processus de création naturelle, le processus qui nous crée "nous" encore et encore. Toutes les cinq semaines, nous recevons un nouveau set de cellules pour notre estomac, tous les mois, une nouvelle peau. La nourriture fournit le "matérie"l nécessaire à tous ces renouveaux.

Mais selon l'Ayurvéda, la nourriture fait bien plus que cela. En effet, si on mange en étant en colère, la nourriture pourrait perturber, au lieu de maintenir l'ordre du corps. Si on mange trop rapidement ou en trop grande quantité, les restes non digérés de nourriture nous prédisposent à la maladie, et non à la santé. Selon l'un des anciens livres de l'Ayurvéda, le Charaka Samhita, "la maladie est le résultat d'une mauvaise nutrition".

Cette idée est de nos jours acceptée par la médecine occidentale, qui reconnaît que la consommation de mauvaises graisses engendre un risque plus élevé de maladies coronaires, et que la consommation excessive de sucre raffiné est liée à l'aggravation des cancers. De ces idées, l'Ayurvéda tire quatre principes concernant la nourriture et son impact sur la santé : 

- Premier principe : La nourriture peut être une thérapie

- Deuxième principe : Le goût d'un aliment indique sa valeur nutritionnelle

- Troisième principe : Le dosha dominant (Vata - Pitta ou Kapha voir mes articles précédents) doit déterminer quelle nourriture est la plus adaptée à chaque personne

- Quatrième principe : La façon dont on mange est aussi importante que ce que l'on mange.

 

 

QUELQUES PRECEPTES DE L'ALIMENTATION EN AYURVEDA

SECOND PRINCIPE : LE GOUT D'UN ALIMENT INDIQUE SA VALEUR NUTRITIONNELLE

L'usage de l'alimentation en Ayurvéda vise à équilibrer les 3 doshas chez chaque individu. Toutefois, l'équilibre doshique exact de chaque personne est en constante évolution : aujourd'hui, l'équilibre d'une personne peut davantage pencher vers un excès de tel dosha, et demain, vers un excès de tel autre dosha. De nombreux facteurs entrent en cause : le climat, l'environnement familial, professionnel... Concrètement, tout ce qu'une personne fait ou expérimente, peut avoir une influence sur son équilibre. 

Puisque l'équilibre varie, l'alimentation idéale un jour ne le sera peut être pas le lendemain. Comment savoir quelle nourriture est préférable pour une personne ? Selon l'Ayurvéda Maharishi, les personnes elles-mêmes savent spontanément de quoi ils ont beoin, en écoutant les saveurs dont elles ont "envie". Ceci peut sembler très inconfortablement subjectif pour un occidental, pourtant l'Ayurvéda montre que lorsqu'on apprend à écouter son corps, on cerne les demandes qu'il nous envoie.

Une autre question pourrait se poser, c'est comment les besoins de notre corps influencent nos envies ? Dans leur environnement naturel, les animaux sont guidés vers les plantes et aliments en fonction des nutriments dont ils ont besoin, grâce à l'odeur et aux goût de ces aliments. Le constat de l'Ayurvéda est alors très simple et à la fois très rationnel : le goût est notre connexion la plus naturelle avec la nourriture, il nous indique si nous avons besoin ou non d'un aliment à un moment précis de notre vie.

L'Ayurvéda compte 6 saveurs différentes :

- Ce qui est sucré ou doux

- Ce qui est acidulé

- Ce qui est salé

- Ce qui est piquant

- Ce qui est amer

- Ce qui est astringent (qui provoque une crispation des muscles de la mâchoire lors de la mastication)

QUELQUES PRECEPTES DE L'ALIMENTATION EN AYURVEDA

TROISIEME PRINCIPE : LE DOSHA DOMINANT DOIT DETERMINER QUELLE NOURRITURE EST LA PLUS ADAPTEE A CHAQUE PERSONNE

Lorsque que vous connaîtrez votre profil doshique, vous pourrez mettre en place un régime alimentaire afin de rééquilibrer vos doshas. D'une façon générale, un repas est bon, tant au niveau gustatif que nutritionnel, lorsque les 6 saveurs sont présentes. Un repas équilibré est un repas qui comprend chacune des 6 saveurs.

Le dosha dominant détermine les aliments que l'on doit privilégier pour une bonne santé physique et émotionnelle.

QUATRIEME PRINCIPE : LA FACON DONT ON MANGE EST AUSSI IMPORTANTE QUE CE QUE L'ON MANGE

Pensez à la façon dont la plupart des gens se sentent après un copieux repas de fête, au Nouvel An par exemple. Ce sont souvent des repas avec beaucoup de sucres, de gras, et de protéines, ce qui rend la digestion très difficile. En Ayurvéda, les "fardeaux" digestifs sont considérés comme de vraies nuisances, et une mauvaise digestion procure plus qu'un simple inconfort.

Il est donc important de manger dans le calme, assis sans stress ni colère. Les repas doivent avoir une certaine régularité. La respiration est primordiale pour attiser le feu digestif, plus il sera performant, plus la digestion sera optimale.

Votre santé et votre bien-être physique, émotionnel et mental passent par une alimentation adaptée à votre vraie nature, prenez-soin de vous.

A bientôt

Carpe Diem

 

 

Publié dans Good Health, Healthy body

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article