MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS

Publié le par Christyn

MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
Selon certains Yogis, le pouvoir bienfaisant des mudras, ces positions particulières des mains et des doigts, dépasserait celui des postures de yoga et des techniques de respiration. Avantage supplémentaire : on peut les pratiquer partout et à tout instant.
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
Les mudras, dont l'origine remonte à des millénaires, drainent de nombreuses traditions, en particulier celles du boudhisme et du yoga. Elles sont souvent préconisées en Ayurvéda dans le cadre de recommandations aux patient.es lors de protocoles de soins. 
Elles évoquent immanquablement ces statues de Bouddha dont les mains ne pendent jamais nonchalamment dans le vide, mais adoptent au contraire une position bien précise : tantôt elles reposent l'une sur l'autre sur les cuisses, formant comme une petite coupe, tantôt les paumes sont jointes à hauteur de la poitrine, tantôt la main droite est levée vers le ciel, comme pour saluer quelqu'un.
Parmi les innombrables mudras qui existent, certaines sont faciles à reproduire, d'autres un peu plus compliquées. 
De même que l'on peut écrire une infinité de mots avec les lettres de l'alphabet, on peut créer toute une gamme de mudras avec les doigts des deux mains.
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
DANS NOS MAINS, UN PAYSAGE
Nos doigts et nos paumes composent une subtile chorégraphie : ils se plient, s'entrecroisent, s'étirent, se touchent... leurs possibilités sont infinies, en théorie du moins.
Vous découvrirez peut-être que vos doigts n'en font qu'à leur tête. Ils vivent leur vie et ne se laissent pas dicter leur conduite aussi facilement qu'on pourrait le croire. Une seconde d'inattention, et voilà que votre auriculaire se recourbe au lieu de rester bien droit comme vous l'aviez prévu.
 
Ces gestes vous font prendre conscience de vos mains, de ce duo qui oeuvre toute la journée à votre service sans que vous y prêtiez vraiment attention. Les mudras vous invitent à explorer le paysage de vos mains, un paysage bien plus vaste qu'il n'y paraît. En effet, chaque partie des mains correspond à une région du corps ou du cerveau, avec les émotions et les sentiments qui s'y rattachent. 
 
On peut exercer une influence sur soi grâce aux mudras. Chaque position transmet un message au corps, à l'esprit et à l'âme, qui sont intiment liés. Chaque mudra produit un effet qui lui est propre.
UNE ACTION APAISANTE
Plus vous pratiquerez ce "yoga des mains", plus vous en éprouverez les bienfaits. Vous sentirez peut-être l'énergie - Prana - circuler dans vos mains, comme un fourmillement, un mouvement intérieur. 
Lors d'une séance de yoga, les mudras évitent la dispersion de l'énergie vitale via les doigts et permettent de la contenir à l'intérieur du corps. En Sanskrit, mudra signifie d'ailleurs "sceau", "sceller".
 
En outre les mudras ont une action apaisante : les mains agitées y trouvent une occupation, un objectif, et c'est comme si l'on "verrouillait" l'esprit par l'entremise des mains. La respiration devient automatiquement plus calme et plus profonde, la détente s'installe. 
 
En principe, on peut faire ces gestes à tout moment de la journée. Mais ils auront le maximum d'effet si l'on pratique dans le calme et en position assise - en tailleur, à genoux ou le dos droit sur une chaise. On peut commencer par une pratique de quelques minutes, puis prolonger peu à peu jusqu'à un quart d'heure. 
 
Voici quelques mudras faciles à réaliser.
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
MUDRAS DU LOTUS
Dans la tradition bouddhiste, le lotus symbolise l'ouverture du coeur. Posée sur l'eau telle une étoile étincelante, sa fleur est une merveille de lumière et de beauté, née des profondeurs obscures.
La mudra du lotus aide à ressentir et à nourrir l'amour et l'affection.
 
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
GYAN MUDRA
Cette mudra de la connaissance évoque le maître intérieur, la sagesse qu'on porte en soi. 
Le pouce touche l'index, symbole de la planète Jupiter. C'est l'une des mudras les plus connues et les plus utilisées par les adeptes du yoga et de la méditation. 
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
DHYANA MUDRA
Cette mudra de la méditation est très utilisée dans la tradition zen. Les mains reposent l'une sur l'autre, au niveau du ventre, centre du corps. 
Dans cette position apaisante, les pouces s'effleurent. La qualité de leur contact révèle le degré de concentration : ils s'écartent lorsque la méditation se transforme en somnolence. Ils appuient l'un sur l'autre lorsque l'esprit travaille. Il faut trouver le juste milieu et la pression adaptée.
Selon la tradition, c'est dans cette position que Bouddha méditait lorsqu'il reçut l'Eveil sous un figuier des pagodes.
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
ANJALI MUDRA
C'est le geste de prière qui inaugure chaque séance de yoga : "Namasté" (je salue la lumière qui est en vous). Que ce soit pour accueillir quelqu'un ou pour prendre congé, pour commencer ou clore un cours ou une activité.
Cette mudra nous ramène sur le chemin du coeur.
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
BHUMIS PARSHA MUDRA
Bouddha est souvent représenté en bhumisparsha mudra. Selon la légende, alors qu'il méditait sous le figuier des pagodes, juste avant d'atteindre l'Eveil, il prit la Terre à témoin. Aussi sa main droite est-elle ici dirigée vers le bas. 
Cette mudra symbolise la ténacité et la transformation de la colère en sagesse.
 
 
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
ABHAYA MUDRA
Abhaya signifie "absence de peur".
Cette mudra, geste de protection et de courage, témoigne qu'un yogi -guerrier de lumière - n'attaque pas, mais offre son amitié.
 
 
MUDRAS : DES GESTES EMPLIS DE SENS
SURYA MUDRA
Dans cette mudra, le pouce touche l'annulaire, qui représente le soleil, Surya en Sanskrit.
C'est une position qui fait briller notre soleil intérieur. Elle est recommandée pour se réchauffer lors d'une méditation dans la fraîcheur du petit matin, ou en cas de rhume.
D'après la tradition du yoga, elle attise aussi le feu du transit intestinal.
 
 
Carpe Diem
Avec toute ma ferveur
Christine

Publié dans Lifestyle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article