JOLIMENT RONDE ? ACCEPTEZ VOS FORMES PULPEUSES.

Publié le par Christyn

JOLIMENT RONDE ? ACCEPTEZ VOS FORMES PULPEUSES.

En Ayurvéda, une morphologie ronde évoque la femme Kapha. Douceur, bienveillance et amour, elle symbolise la féminité dans sa toute puissance.

Tout comme Oprah Winfrey, sublime femme Kapha qui, en s’acceptant, dégage force et éclat, soyez fière de vos rondeurs ! vos formes font partie de vos atouts et de votre personnalité.

Aujourd’hui, beaucoup de personnes Kapha souffrent de grossophobie. Pourtant avec un peu de connaissance, on comprend rapidement que chacun est unique et qu’il est impossible, pour la très grande majorité des femmes, de rentrer dans les cases dogmatiques des diktats de la mode… à moins d’être une belle liane Vata, ce qui n’est pas le cas de tout le monde, loin s’en faut !

JOLIMENT RONDE ? ACCEPTEZ VOS FORMES PULPEUSES.
Accepter ses formes, aider un proche victime de préjugés : nous avons tous un rôle à jouer contre la grossophobie. Il est grand temps de changer les mentalités et de porter un regard positif sur les rondeurs. A commencer par vous vis-à-vis de vous-même !
 
Les moqueries envers les personnes en surpoids font malheureusement toujours partie de notre société. Une maltraitance qui se manifeste parfois dès l’école et peut laisser des séquelles jusqu’à l'âge adulte.
 
On nous inculque ainsi, dès l’enfance, que trouver le bonheur, la réussite, passe par le corps et les apparences.
 
 La grossophobie - l’ensemble des attitudes et comportements hostiles qui discriminent les personnes rondes, en surpoids ou obèses - est bel et bien présente et nombreux sont les témoignages de personnes qui ont vécu cette discrimination à l’école, au travail, et même dans la famille ou entre ami(e)s.
 
Apprenez à vous connaître, à comprendre votre nature constitutionnelle afin de changer le regard que vous portez sur votre poids et contribuer ainsi à faire évoluer positivement la société.
JOLIMENT RONDE ? ACCEPTEZ VOS FORMES PULPEUSES.
Voici quelques conseils de bon sens pour accepter votre poids.
 
Conseil n° 1
Votre poids ne reflète pas votre valeur en tant qu’individu.
Gardez à l’esprit que ce qui s’affiche sur la balance n’est qu’un chiffre. Et qu'en aucun cas, il ne définit votre personnalité, vos qualités, ce que vous avez dans le cœur et l'esprit.
Vous êtes une personne, pas un poids !
 
Conseil n° 2
N’attendez pas le poids “parfait” pour vivre pleinement votre vie !
Accepter ses formes ne veut en aucun cas dire que l'on se résigne. Mais en assumant ses rondeurs nous nous libérons des pensées négatives que nous nourrissons à leur égard. N'attendez plus le moment idéal et utilisez votre énergie pour commencer le cours de sport ou de danse dont vous avez toujours rêvé, offrez-vous des massages ou des hammams...
Le bonheur est là, réalisez vos rêves, n’attendez pas que tout soit parfait pour vivre votre vie.
 
Conseil n° 3
Optez pour une vie saine.
Car on le sait toutes, l’activité physique fait du bien, au corps oui mais aussi à l'esprit ! Sans chercher forcément à perdre des kilos, commencez si besoin tout doucement, un peu de marche tous les jours, faites vos courses à vélo, mangez sainement et vous verrez que vous vous sentirez mieux dans votre tête et votre corps.
 
Conseil n° 4
Déculpabilisez et ne mettez pas votre poids au centre de votre vie.
Contrairement à ce que beaucoup pensent, le poids n’est pas qu’une question d’alimentation. Des problèmes hormonaux, des facteurs héréditaires, autant d’éléments qui peuvent l’influencer. Si vous êtes en surpoids, n’hésiter pas à consulter un.e thérapeute spécialisé.e si besoin qui saura parfaitement vous guider.
 
Conseil n° 5
Prêchez la bonne parole.
Nous avons sûrement tous, volontairement ou involontairement, dit ou laissé passer une petite remarque mal placée envers un collègue, un(e) ami(e), un enfant. 
Pour lutter contre la grossophobie, il faut instaurer une prise de conscience et changer l’état d’esprit des gens. Il appartient à nous tous d'y participer à commencer par changer le regard que l'on porte sur soi-même et les autres. Nous sommes tous différents et c'est très bien ainsi !
 
Alors oui, je le clame haut et fort les femmes Kapha sont belles !
 
Carpe Diem
 
Christine MANGEOLLE
Thérapeute en Ayurvéda
Qualifiée en santé naturelle et spécialisation en Perte de Poids
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article