QUELS SONT LES BIENFAITS D'UN BAIN CHAUD AUX HUILES

Publié le par Christine

QUELS SONT LES BIENFAITS D'UN BAIN CHAUD AUX HUILES

Dans la nature, nous pouvons nous rendre compte des bienfaits d'un bain pris dans l'eau salée de la mer, dans l'eau douce d'un lac ou dans une rivière.

Nous avons la possibilité de recréer cette atmosphère chez nous et de nous offrir les effets que ce bain aura sur nous. Comment procéder ?

  • Appliquez de l’huile de sésame chaude sur tout le corps et dans les cheveux.
  • Massez-vous tout le corps et la tête.
  • Enveloppez votre tête avec une serviette,
  • puis plonger le corps couvert d’huile de sésame dans un bain chaud durant 20 min (sans mousse). 

Il est préférable que l’eau du bain ne soit pas trop chaude car dans le cas contraire, elle provoque la fatigue. Si vous avez une nature Pitta qui se manifeste et que vous transpirez trop, baissez légèrement la température de l’eau.

QUELS SONT LES BIENFAITS D'UN BAIN CHAUD AUX HUILES

Quels sont les avantages de prendre un bain aux huiles chaudes ?

En ayurvéda, le bain favorise la faim, il est aphrodisiaque, augmente la durée de vie,  la notion de valeurs. Egalement, il nourrit les follicules des cheveux, des poils, le réseau des veines, les artères, les nerfs et confère de la force.

L’eau chaude fortifie et atténue l’aggravation du dosha Vata et Kapha.

Certes une eau plus tiède est conseillée au Pitta pur. Cela dit une eau juste chaude-tiède est bénéfique pour tout le monde.

En revanche, il peut engendrer une sensation de brûlure (attention à la température de l'eau), la stupeur car il créé une sorte de léthargie, la transpiration et la soif.

Les contre-indications de ce bain, seront la fièvre, la diarrhée, les affections des oreilles ou des yeux, l’indigestion, un état congestif, et se baigner tout de suite après un repas.

Prenez soin de votre corps, c'est le seul endroit que vous avez pour vivre !

Carpe Diem

Avec Amour

Christine
Thérapeute en Ayurvéda et Hypnothérapeute
www.ayurveda-soins.com
06.21.75.57.79
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article